Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 12:15

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal "Lambersart (infos)" de novembre 2015 est paru.

Il a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres et est également téléchargeable et feuilletable sur le site de la ville :
 

www.lambersart.fr

 

Ou en suivant ce lien

 

Nous vous proposons ci-dessous la tribune de notre liste, bonne lecture:

 

Changer notre rapport à l’environnement

Dans un mois se tiendra, à Paris, une importante manifestation réunissant les principaux chefs d'état de la planète pour tenter de trouver des solutions au réchauffement climatique. On peut se rendre compte chaque jour des dérèglements qui provoquent des catastrophes et leurs conséquences. La pollution atmosphérique accroit l’exposition aux maladies et les atteintes de l’homme à la nature peuvent être citées. Quelques responsables ont appelé à la vigilance et à l’action, comme Jacques Chirac à Johannesburg en 2002 : « non seulement la maison brûle mais nous regardons ailleurs ». Dans « laudato si », le pape François préconise une croissance plus douce afin d’endiguer la dévastation planétaire. Il ajoute : tout est lié, la domination absolue de la finance et la culture du déchet ! La future conférence de Paris sur les changements climatiques qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre semble marquer le retour du politique vers les enjeux écologiques. Le climat n’est toutefois qu’un révélateur et réduire de 2 degrés la température d’ici 2025 ne nous prive pas de faire des efforts pour protéger la santé, réduire les inégalités et préserver l’environnement.

Il nous faut donc envisager un autre rapport à la nature. L’observation scientifique dit que l’on souffre moins de dépression proche de la nature. En plus de ses 6000 arbres, Lambersart compte plusieurs jardins de qualité́ : parc des Charmettes, jardins du Colysée, parc Saint-Pierre, parc Borloo, Castel Saint-Gérard, berges de la Deûle, et jardin écologique à l’entrée de Lambersart. Nous avons la chance de profiter de ces espaces privilégiés. Nous devons remettre le bien-être de l’humanité́ au centre de nos réflexions. Quelques propositions simples peuvent éclairer le chemin à emprunter.
 

Garantir la protection et l’accès équitable de chacun aux biens communs de l’humanité́, que sont l’air, l’eau, les ressources alimentaires et énergétiques et la biodiversité.

Préserver les capacités de renouvellement de la nature. Faire preuve de modération, d’inventivité́ et de solidarité. Réduire notre consommation d’énergie. Développer les énergies propres et renouvelables. Soutenir les produits d’une agriculture proche de chez nous qui propose des produits frais de Verlinghem jusqu'à la frontière belge. Lutter contre la pauvreté, l’accès de tous aux droits fondamentaux que sont la nourriture, un toit, une éducation et des soins.

Ces propositions peuvent constituer un cap à suivre. En y regardant de plus près, à Lambersart, nous avons déjà̀ mis en réalisation ce beau projet de réconciliation avec la nature. Que dire du réseau de chauffage urbain qui nous permet déjà̀ de tenir nos objectifs de baisse de rejets carbonés et des gaz à effets de serre de plus de 20%, tout en réduisant significativement le coût du chauffage objectif que nous aurions dû atteindre en 2020 ! Le bois utilisé dans la chaudière est collecté dans un rayon de 50 km.
 

Le nouveau contrat de restauration collective pour nos écoliers impose des contraintes réelles à notre délégataire. Le recours à des producteurs et artisans locaux pour confectionner les repas participe de notre volonté de prendre le chemin du développement durable. Au terme du mandat municipal, la majorité aura construit des restaurants scolaires décentralisés qui vont supprimer de nombreuses navettes d’autocars dans la ville et contribuer à la lutte contre la pollution. L’achat de deux voitures électriques permet de lutter contre les effets négatifs des particules fines.
 

Nous souhaitons préserver l’avenir de nos concitoyens en nous attelant à un travail pédagogique auprès de tous notamment de nos écoliers afin de préserver notre planète. Nous espérons que cet objectif sera partagé par tous.
 

PS: Jour après jour, nous constatons que notre opposition continue son œuvre de dénigrement sans rien proposer de constructif si ce n'est des dépenses nouvelles dont l'intérêt reste à démontrer.

A force de dire non à tout, on finit par ne plus croire en rien ! On comprend mieux aujourd'hui pourquoi Bérengère Lepoutre a décidé de quitter ce groupe qui se complait dans la critique et l'amertume permanentes.

Depuis sa décision de rejoindre la majorité, elle n'a ménagé ni son temps ni sa peine pour mener avec plusieurs adjoints de notre groupe des actions concrètes au bénéfice des Lambersartois et nous nous réjouissons de son attitude constructive et de son travail parmi nous. La situation de notre pays est suffisamment grave pour que toutes les personnes de bonne volonté́ unissent leurs forces, au-delà̀ des clivages partisans, dans l'intérêt bien compris de Lambersart et des Lambersartois !

 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 11:00

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal "Lambersart (infos)" d'octobre 2015 est paru. 

Il a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres et est également téléchargeable et feuilletable sur le site de la ville :
 

www.lambersart.fr

 

Ou en suivant ce lien
 

Nous vous proposons ci-dessous la tribune de notre liste, bonne lecture:
 

Actifs et citoyens à tout âge !

 

Chaque année, les élus et les services de la ville et du CCAS se mobilisent en compagnie d’associations et de bénévoles pour organiser un temps fort dédié aux seniors, la semaine bleue, avec des animations variées et nombreuses.

Permettre à chaque aîné d’être « actif et citoyen à tout âge », qui est la thématique nationale de cet événement, c’est bien ce que fait la ville depuis longtemps, toute l’année et pas uniquement en octobre, et de plus en plus. Car la société change, et les aînés aussi.

Si Lambersart dispose désormais d’une large palette d’habitat adapté selon l’autonomie de la personne, nous savons bien que les aînés souhaitent s’ils le peuvent rester le plus longtemps possible chez eux, ou au moins dans leur quartier, près de leurs proches, et le plus actifs possible.

Quand on a 65 ans, c’est une évidence, tant on se sent encore jeune. Quand on a 85 ans, c’est parfois plus compliqué. Tout l’enjeu aujourd’hui est d’accompagner nos aînés d’une manière adaptée à leur âge, à leur autonomie, à leurs besoins et leurs possibilités financières, gardant à l’esprit qu’ils sont d’abord citoyens de notre ville.

Pour aller au-delà de ce qui existe déjà comme forme d’accompagnement comme le réseau de bénévoles pour les seniors isolés ou les ambassadeurs de la forme, et bien sûr l’accueil et le professionnalisme du pôle gérontologie du CCAS, nous avons mis en place une nouvelle manière de travailler à l’échelle de la commune. Le CCAS et les structures d’hébergement de personnes âgées se sont rassemblés dans un groupement médico-social, une structure très novatrice. Bénévoles et autres partenaires sont aussi associés. Nous fédérons ainsi les ressources humaines et administratives pour améliorer les services aux personnes âgées : portage des repas à domicile, animation, et bientôt service de transport adapté, blanchisserie… et pourquoi pas des lieux de rencontre dans les quartiers.

Permettre à chacun, quel que soit son degré d’autonomie, de se cultiver, de rencontrer des amis, de se dépenser physiquement, de bien manger, de s’engager dans la vie associative, mais aussi de penser à soi, bref, ainsi de conserver une certaine liberté, de se faire plaisir et de se projeter dans l’avenir, c’est le sens de notre politique vis-à-vis des seniors, symbolisée par la dynamique de la Semaine Bleue qui débute le 9 octobre et à laquelle j’invite tous et toutes à participer !

 

 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 10:39
Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (août 2013) est paru.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

LAMB-INFOS-AOUT-2013.jpgLE TEST DES ÉLECTIONS MUNICIPALES :

Dans un peu plus de 6 mois, les électeurs lambersartois seront amenés à désigner l'équipe qui conduira les destinées de notre ville pour 6 ans. C'est une chance pour nous de vivre dans un pays démocratique où chacun peut exprimer ses besoins et ses attentes, par son bulletin de vote.

 

En Mars 2014, il vous faudra donc choisir entre l'expérience et l'aventure. Comme souvent en période préélectorale, les ambitions se réveillent et les discours se durcissent :

 

- Certains s'installent délibérément dans un style populiste, où l'on flatte l'électeur dans le sens du poil, en promettant le tout et son contraire et surtout en expliquant que demain on rasera gratis, oubliant ainsi que l'électeur est d'abord un contribuable, qui attend que son argent soit bien géré, que la dépense publique soit modérée et que la fiscalité soit maîtrisée.

 

- D'autres préfèrent l'incohérence en nous accusant un jour d'augmenter la dette et en nous reprochant le lendemain de ne pas investir suffisamment, en nous demandant aujourd'hui d'augmenter la dépense publique, pour mieux nous reprocher le jour suivant de ne pas assez baisser les impôts, en nous accusant de dépenser trop pour les caméras de vidéosurveillance alors qu'à l'évidence la sécurité est redevenue la première préoccupation des lambersartois et qu'elle est de plus en plus menacée par les nouvelles politiques pénales de l'État qui renforcent le sentiment d'impunité des délinquants multirécidivistes au détriment des victimes.

 

- D'autres encore, continuent de proposer des solutions idéologiques dépassées pour résoudre les problèmes de l'avenir.

 

- Les pires, enfin, sont ceux qui sont prêts à trahir « père et mère » pour assouvir leurs ambitions personnelles en pensant que la politique autorise toutes les compromissions et les démagogies et que les électeurs n'ont pas de mémoire.

 

Dans le monde compliqué où nous vivons, face à la crise sans précédent que nous traversons, vous préférez les faits aux discours, les résultats aux fausses promesses et vous avez raison!

Pour affronter les nouveaux défis de notre société: sécurité, fiscalité, famille, éducation, environnement?…  

 

C'est l'expérience qui fait la différence, car l'amateurisme et la démagogie conduisent toujours à la désillusion et au désenchantement.

Vous n'avez qu'une voix, à vous de l'apporter sur une équipe qui a su démontrer au fil des ans qu'elle avait une parole!

 

NB : pour respecter le devoir de neutralité en période préélectorale, il n'y aura plus d'éditoriaux du maire ni de tribunes libres dans les journaux municipaux du 1er septembre 2013 au 20 mars 2014.

 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 04:40

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (juin 2013) est paru.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

PREMIERE-COUV-JUIN-2013.jpgA un peu moins d'un an des élections municipales, certains commencent à s'agiter à Lambersart. Revue de détail :

- Amputés de Stéphane Acquette, excellent élu de terrain qui a rejoint la majorité municipale pour s'occuper du développement durable, les 2 élus de la gauche socialiste se réveillent, sans formuler aucune proposition constructive, après une longue période d'absence de la vie lambersartoise. Gageons qu'ils n'oseront plus utiliser comme slogan : le changement, c'est pour maintenant !

- Si on regarde vers le parti communiste, rien ne va plus avec ses alliés socialistes qui se font, chaque jour un peu plus, rhabiller pour l'hiver par M. Mélenchon : à Lambersart, la gauche plurielle, c'est la gauche plus rien !

- Difficile désormais aux 2 élus d'Ambition pour Lambersart de se prévaloir de l'étiquette centriste, eux qui se sont autoproclamés comme tels sans jamais avoir adhéré à un parti du centre, tandis que le seul véritable centriste de leur liste, Patrick Binet, a rejoint notre majorité, convaincu qu'il y serait plus utile que dans l'opposition, pour défendre ses convictions.
En outre leur ex-leader, Daniel Pouppeville, après avoir promis aux Lambersartois qu'il serait maire à plein temps, les a abandonnés en démissionnant le lendemain de son élection, se disqualifiant ainsi d'emblée pour l'avenir. Et le voilà qui tente aujourd'hui, après 5 ans de léthargie, une résurrection en se prétendant apolitique. Difficile dans ces conditions d'être crédible auprès de la population, qui a de la mémoire !

- Pour ce qui nous concerne, la liste Lambersart Passionnément demande à être jugée sur son bilan : jamais nous n'avions réalisé en six ans autant d'équipements, tout en gérant avec rigueur l'argent public, ce qui nous a permis de baisser les impôts.
La campagne électorale n'est pas lancée et notre Maire, Marc-Philippe Daubresse souhaite continuer à travailler jusqu' au terme de son mandat,pour le bien-être des Lambersartois.
Chacun connaît nos options politiques, notre groupe majoritaire est désormais soutenu par l'UMP, l'UDI et toute l'opposition républicaine, mais comprend des personnes sans étiquette venant d'horizons différents et qui partagent notre passion pour Lambersart .

Devant les graves menaces qui pèsent sur l'économie du pays et les valeurs de notre civilisation, le temps n'est pas à la division mais au rassemblement. C'est dans cet esprit que les Maires de Lambersart et de Saint-André, qui viennent tous les deux de la même famille centriste, ont décidé de réunir leurs forces pour affronter les défis de l'avenir.

Le moment n'est pas venu de lancer la bataille électorale, dans la période troublée que nous traversons.
Pour diriger une ville comme Lambersart, Il faut une alchimie particulière entre l'innovation et l'expérience mais, au final, c'est l'expérience qui fait la différence!


Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
8 mai 2013 3 08 /05 /mai /2013 04:05

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (mai 2013) est paru.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

Du mensonge en politique

 

Page-1-de-LAMB-INFOS-MAI-2013--1.jpgL'affaire Cahuzac continue de provoquer une onde de choc politique.
On peut légitimement se demander quelle a été la principale turpitude de M. Cahuzac : avoir fraudé, lui qui était Ministre de la lutte contre la fraude fiscale, ou avoir menti les yeux dans les yeux face à l'Assemblée Nationale qui représente le peuple ?
On peut mentir plus ou moins gravement, par pensée, par action ou par omission, et nos oppositions ne s'en privent pas:

- La palme revient aux élus d'Ambition pour LAMBERSART ,si prompts à se parer de toutes les vertus de la rigueur budgétaire, alors qu'ils énoncent régulièrement des contre-vérités dans leur blog : dernière en date, trouver une contradiction entre la confirmation par notre maire de la démolition prévue cet été de la salle Pierre de Coubertin , avec les documents budgétaires qui indiquent que le produit financier de la vente du terrain sera intégrée plusieurs mois plus tard dans nos comptes :une fois la salle démolie, Il faudra lancer un appel d'offres pour trouver un constructeur de logements ,obtenir un permis de construire,signer l'acte de vente chez le notaire qui délivrera alors les fonds plusieurs mois plus tard : rien de contradictoire, donc, mais on jette le soupçon pour discréditer à tort la parole du maire.

- Le groupe à gauche, quant à lui, ne manque pas de toupet quand il nous dit en conseil municipal qu'à Lambersart de 2000 à 2011, en moyenne par habitant, les impôts locaux ont augmenté de 63,2% : un mensonge par omission, puis qu'il oublie de mentionner que les impôts ménages prélevés antérieurement par LMCU sont désormais globalisés dans la taxe d'habitation percue par la ville, tandis que les impôts des entreprises sont entièrement dévolus à LMCU, ce qui fait perdre à notre ville 3millions d'€ par an!
La vérité, si on compare ce qui est comparable, c'est qu'entre 2008 et 2013, les taux de la taxe d'habitation sont passés de 41% à 40%, et le produit des impôts de 529, 35 € par habitant en 2008 à 575,44 € en 2012.


 

- De son côté, le groupe socialiste pose des questions légitimes, auxquelles il aurait trouvé des réponses satisfaisantes, si ses membres assistaient un peu plus régulièrement aux débats d'orientation budgétaire : nous avons juste constaté que, depuis l'élection présidentielle, ils nous parlent beaucoup moins de la politique nationale menée par le gouvernement, il est vrai que le changement ce n'est plus pour maintenant !

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 04:11

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (avril 2013) est paru.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

 

LAMB-INFOS-AVRIL-2013-UNE.jpgNouvelle baisse des taux de taxe d’habitation : défi réussi.

Comme annoncé, le maire a mis au vote du conseil municipal qui devrait se tenir le 27 mars une nouvelle baisse des impôts.

Pourtant, en 2013, l’équation financière du budget est très difficile dans un contexte économique particulièrement défavorable : la ville connait une baisse importante de ses recettes (baisse des dotations d’Etat, désengagement de la Caisse d’allocations familiales, recul des transactions immobilières) heureusement partiellement compensée par le dynamisme des bases fiscales et des subventions obtenues par le maire, notamment en matière de jeunesse.

Il nous aurait été facile, comme le fait le gouvernement à son niveau, d’augmenter les impôts : on ne réduit pas les dépenses, on ne cherche pas à faire des économies, on ajuste en pressurant encore et toujours...

Ce n’est pas la voie qu’a choisie la majorité municipale.

Si les bases imposables prévisionnelles de la commune augmentent, c’est grâce a la politique volontariste conduite par la majorité municipale pour renforcer son attractivité (hausse de la population, amélioration du service rendu et du niveau d’équipements).

L’opposition a beau jeu de s’en réjouir, alors qu’elle n a pas voté les budgets successifs présentés par Marc-Philippe Daubresse et son équipe : elle s’est opposée à l’époque au Colysée, à Lambersart plage, à la médiathèque, au projet de rénovation urbaine : une politique du « non » systématique, sans véritable proposition, bien illustrée par la pauvreté des échanges lors du débat d’orientation budgétaire où certains groupes d’opposition ne se sont même pas exprimés !

Votre ville est bien gérée et son niveau de dépenses de fonctionnement par habitant est inférieur de 20 à 30 % à la majorité des communes qui nous entourent.

Nous avons voulu préserver les dépenses sociales, les dépenses en faveur des enfants de nos écoles, et en faveur de la jeunesse. Les autres dépenses seront en baisse, mais le service rendu restera de qualité.

Et pour rendre du pouvoir d’achat aux Lambersartois, nous baisserons le taux de la taxe d’habitation de 1,45% après une baisse de 1% l’an dernier. Ceci après 3 ans de stabilité. C’est accompagné d’une politique d’abattements portés au maximum légal, que ce soit en faveur des familles nombreuses ou des personnes porteuses de handicap.

Au final la majorité municipale a réussi le tour de force de métamorphoser notre belle ville avec un taux d’imposition en baisse de 1 point de fiscalité en cette fin de mandat par rapport à celui de 2008 ! 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 20:23

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (mars 2013) est en cours de distribution.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

 

LAMBINFOS-2FEV13.JPG"UN PEU DE HAUTEUR, MES CHERS COLLEGUES……

Nos oppositions continuent désespérément à regarder la ville par le petit bout de la lorgnette :

- Les uns, prétendument centristes, s’obstinent à polémiquer sur le coût des vœux (qui représente moins de 0,2% du budget municipal) sans même s’apercevoir qu’ils font eux-mêmes la démonstration dans leur propre blog que les chiffres qu’ils ont annoncés à tort sont surévalués!

- Les autres, socialistes, nous reprochent de ne pas baisser assez les impôts locaux, pendant que le gouvernement qu’ils soutiennent annonce qu’il va prélever en 2 ans l’équivalent d’une hausse de près de 7% d’impôts locaux sur les dotations de notre ville!

Pendant ce temps là, nos compatriotes subissent chaque jour un peu plus les méfaits de la crise et de la politique calamiteuse menée par le gouvernement actuel. C’est pourquoi nous avons décidé d’aider nos honorables collègues à prendre un peu de hauteur, en leur soumettant les dernières positions de la communauté urbaine de Lille.

1. Transports en commun : depuis des mois, nous avons demandé sans succès, que la LIANE qui relie Saint- André à Lille, fasse un léger détour par le quartier du Pont Royal de Lambersart, pourtant cela simplifierait la vie des entreprises qui y travaillent et des habitants du canon d’or.

2. Nous avons proposé à LMCU sans succès que le quartier de Canteleu puisse faire l’objet d’une rénovation urbaine de même nature que celle du Pacot-Vandracq.

3. LMCU après 3ans de discussions avec la ville, vient d’annoncer qu’elle se désengageait de la construction du futur quartier des Muchaux, qui devait nous permettre de créer plus d’emplois et plus de logements, ce qui va obliger la ville à trouver de nouveaux partenaires privés.

4. LMCU étant surendettée est en train de couper dans tous ses budgets. C’est ainsi qu’elle va rallonger de plusieurs années le programme de rénovation de voiries, ce qui va repousser la réalisation de grosses opérations comme la place de la république, que nous avions pourtant demandées depuis plusieurs années.

5. LMCU, veut changer la gestion de l’eau dont elle a seule la compétence (par exemple pour faire face aux inondations dans les caves). En particulier en facturant plus chère la facture de ceux qui consomment plus.

Que pensent de tout cela nos honorables collègues ?

Aux prochaines élections municipales, les délégués au conseil de communauté, seront directement élus sur un programme par nos concitoyens, il serait temps que nos honorables collègues se fassent une idée sur ces questions, qui risquent de modifier singulièrement la vie de nos concitoyens, plutôt que de continuer à regarder la ville par le petit bout de la lorgnette. "

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
4 janvier 2013 5 04 /01 /janvier /2013 23:52

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal (janvier 2013) est en cours de distribution.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

 

LAMB INFOS NO 1 JANV 2012-couv"Communication – Information Désinformation.

En ce début d’année 2013, après avoir échappé à la pseudo prophétie de la fin du monde, nous formons des voeux, pour vous et votre famille, afin que nous puissions enfin sortir de la crise et participer ensemble à la construction d’un monde de quiétude et de bien être. Le nouveau logo, le nouveau mensuel « Lambersart Infos » et son supplément hebdomadaire témoignent de notre volonté de vous informer le plus objectivement et rapidement possible, sans augmenter le budget communication.

Désormais, toutes les tendances du Conseil Municipal pourront s’ y exprimer 11 fois par an, au lieu de 4, permettant ainsi une plus grande réactivité.

Comme précédemment et par respect du pluralisme, les espaces réservés à la majorité (30/35e du conseil) et à l’opposition (5/35e du conseil), et le nombre de signes sur l’année, seront équivalents malgré le fait que 2 anciens conseillers d’opposition (MM.Binet et Acquette) aient décidé récemment, ce qui est tout à fait respectable, de rejoindre la majorité, préférant apporter leur pierre à la construction de l’intérêt général, plutôt que de rester dans une démarche partisane. Notre Maire a donc décidé de confier à Stéphane Acquette la délégation du éveloppement durable, une priorité de notre action et à Patrick Binet une mission sur le développement économique.

Cette tribune est aussi pour nous l’occasion de rétablir la vérité sur certains propos qui ont fait l’objet de désinformations: c’est pourquoi nous avons déposé une plainte contre X en diffamation pour dénoncer les propos tenus sur le blog Ambition pour Lambersart. Dans le cadre de cette plainte, nous avons appris de source judiciaire la mise en examen (non relatée par la presse locale qui était pourtant au courant !) de deux élus d’opposition : Mme Dupont et M.Bouche, et nous faisons confiance à la justice pour établir la vérité. De la même manière, le dossier du centre social de Lambersart (cf article au centre de ce journal en particulier sur les centres de loisirs) a fait l’objet d’une désinformation évidente par un journaliste local qui a choisi de mettre en cause la ville et les administrateurs du centre social sans même prendre la peine de recueillir leur opinion!

Depuis plus de 20 ans la municipalité de Lambersart a tout fait pour soutenir ce centre (qui doit élaborer un nouveau projet en phase avec la mutation du quartier) et continuera de le faire contre vents et marées. Dans cette première tribune libre de l’année, qui concrétise l’exercice de la démocratie locale, nous formons donc le voeu que 2013 soit une année où l’information objective de tous et pour tous retrouve toute sa place dans notre ville".


Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:30

    

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal n°67 (septembre/octobre 2012) est en cours de distribution.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

magazine-lambersart-n67-p1L’automne est revenu sur Lambersart et les feuilles de nos 6000 arbres (contre 5500 il y a 6 ans) commencent à tomber.
Les feuilles d’impôt arrivent aussi chez les contribuables lambersartois, l’occasion pour nous de rappeler les conditions qui nous ont permis de baisser modérément pour la première fois les taux de taxe d’habitation.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les communes ne sont pas toutes traitées équitablement par l’Etat
ou par la Communauté Urbaine de Lille dans la gestion des deniers publics.

    Lambersart fait partie des communes de plus de 10.000 habitants qui ont les plus faibles dépenses de fonctionnement par habitant de la métropole lilloise, signe de sa bonne gestion.
- Malgré les investissements considérables dans la ville et grâce au plan Borloo de rénovation urbaine des quartiers, notre ratio d’endettement reste inférieur au ratio moyen des communes de taille équivalente.
- Nous disposons d’une faible masse salariale que nous avons réussi, malgré les hausses de salaires imposées, à faire baisser cette année en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite.

 

Une telle baisse est extrêmement rare dans les communes de plus 10.000 habitants.

Or dans les dotations de solidarité que donne l’Etat aux communes les moins riches fiscalement (ce qui est notre cas) il ne tient aucun compte de la gestion vertueuse.

Bien au contraire plus votre niveau de dépenses de fonctionnement par habitant est élevé, plus vous êtes aidés. Il est grand temps de cesser cette politique d’encouragement à la mauvaise gestion.
- Il en est de même à la Communauté Urbaine de Lille. Pendant 10 ans, nous avons travaillé à la création d’un grand parc d’activités économiques, dans le secteur du Pont Royal, qui comprend désormais plus de 700 emplois !

A l’arrivée les taxes versées par les entreprises (plus de 3 millions d’euros par an) partent en application de la loi Chevènement sur la Taxe Professionelle Unique, dans les caisses de LMCU.
Pourtant ces 3 millions d’euros nous auraient permis de baisser les impôts de nos contribuables de 20%.
Dans le même temps, des communes voisines plus riches que nous ont vu disparaître des industries et de l’emploi ce qui aboutit à une perte sèche d’impôts versés par ces entreprises disparues.
Pourtant, LMCU leur a garanti chaque année le versement de ces sommes ! On appelle cela la mutualisation, les communes qui créent de la richesse sont ponctionnées au profit de celles qui n’en créent plus : cherchez l’erreur.

En 2004, la loi Chevènement a créé ce mécanisme pour 10 ans, nous en sortons, il appartient à Martine Aubry et à sa majorité de nous dire si elle veut laisser perdurer cette disposition injuste qui pénalise tous les contribuables lambersartois.
- Pour 2013, nous nous attendons au pire : nous sommes entrés en récession et ce n’est pas le matraquage fiscal annoncé de l’Etat sur les classes moyennes qui va relancer le pouvoir d’achat des ménages.

La construction est en panne et aucun plan de relance sérieux n’est prévu, ce qui va forcément baisser les droits de mutation qui sont une recette importante de la ville.

Enfin l’Etat continue à nous étouffer de normes, de contraintes et d’augmentation de dépenses (SMIC, caisses de retraite de la fonction publique, mutuelles) qui alourdissent nos dépenses.

C’est la raison pour laquelle nous avons baissé modérément la taxe d’habitation (1%) car nous savions que 2013 serait une année noire pour la gestion des finances locales.

Mais de tout cela, nous entendrons peu parler dans les rangs de l’opposition communale qui préfère céder aux sirènes de la démagogie.

Pour notre part nous continuerons à mener cette gestion rigoureuse, prudente et modérée.

Les chiens aboient et la caravane passe! 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 04:06

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal n°66 (juillet-août 2012) est en cours de distribution.
   
Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

Pourquoi cacherions-nous notre joie ? Notre maire vient d'être réélu député de la 4ème circonscription du Nord dans un contexte politique national difficile. Sept fois élu ou réélu, voilà qui marque un lien fort avec les électeurs ! Nous nous en réjouissons car sous notre impulsion. Lambersart va pouvoir continuer à se développer de manière dynamique mais aussi harmonieuse.

 

Deuxième motif de satisfaction en ce mois de juin pour ses adjoints, conseillers et nombreux amis : Marc-Philippe Daubresse vient de publier un livre "Un quinquennat si tranquille" (éditions de l'Archipel) qui nous ouvre en 160 pages les portes de l'Elysée et des ministères sous la présidence de Nicolas Sarkozy. Il est très intéressant en effet de découvrir les coulisses de la République par un acteur de premier plan qui était en quelque sorte notre envoyé spécial dans les arcanes du pouvoir.

Mais si, après les élections législatives, le contexte politique national a changé, les enjeux lambersartois demeurent : enjeux financiers bien sûr car l'argent est plus rare et les besoins multiples ; enjeux de gouvernance aussi car il faut utiliser les meilleurs outils et les meilleures ressources humaines pour satisfaire la population ; enjeux démocratiques enfin car le "bien-vivre" que nous recherchons, il faut le cultiver ensemble.

La démocratie au quotidien est une obsession dans notre groupe.

Comment, chaque jour, dans chacun de nos actes ou décisions d'élus peut-on s'assurer que nous répondons aux attentes multiples et aux besoins des lambersartois ? Comment être en phase avec nos concitoyens ? Notre réponse est à la fois simple et exigeante. Elle est dans la proximité et le dialogue constant avec tous.

Vous connaissez évidemment les Assemblées et les Conseils de quartiers qui permettent à chacun de manière régulière de s'exprimer, de proposer ou de critiquer. Vous-mêmes ou un voisin faites peut-être partie du Conseil Consultatif qui réfléchit et propose les orientations au niveau communal ? Peut-être utilisez-vous aussi maintenant les services du Proxibus qui stationne chaque semaine dans votre quartier ? Ce sont des outils facilitateurs de vie et de liens sociaux.

 

DE NOUVEAUX MOYENS DE COMMUNICATION DIRECTE

Mais nous avons ajouté ces derniers mois 2 autres moyens de communication directe entre les élus et vous : Tout d'abord les Visites du Samedi Matin où, en présence du maire, quelques rues sont visitées à tour de rôle, ce qui permet de juger sur place, entre autres, des problèmes de circulation, de stationnement ou de collecte des ordures ménagères...Et, autre innovation, Les petits Déj du maire, le premier samedi de chaque mois. Sur inscription préalable sur le site de la ville et à son cabinet (0320084444), Marc-Philippe Daubresse vous accueille pour des échanges libres en direct.COUV-MAG-66.jpg

 

DU CONCRET

Cette multiplicité de contacts guide les élus dans leur choix et les aide dans leurs décisions ou leurs actions.

L'avenue du Maréchal Leclerc, par exemple. On en parle depuis longtemps puisque les études ont commencé en 2006 ! Un groupe de pilotage comprenant des élus, des techniciens de la ville et de la Communauté Urbaine et des habitants a choisi le profil de la voie. C'est ainsi qu'à la demande des riverains qui souhaitaient garder des places de stationnement, le principe d'une bande cyclable n'a pas été retenu mais que la vitesse sera limitée à 30 km/h. Aujourd'hui encore, en concertation, au cours du dernier Conseil de quartier il a été décidé de fermer complètement à la circulation le dernier tronçon en travaux pendant les grandes vacances scolaires pour gagner quelques semaines et en arriver au plus vite à une fin de chantier qui a trop duré !

A Canteleu, répondant à la demande des habitants, les élus vont finir par obtenir enfin de Transpole une modification de la ligne de bus pour alléger les rues Vaillant et Lavoisier qui seront mises en sens unique. C'est en concertation aussi que le projet de réaménagement du square Senet est lancé. Et c'est bien par les échanges nombreux entre les élus et la population que des instructions précises ont pu être données à la police pour faire chuter une délinquance qui reste malgré tout préoccupante. A la Cité Familiale, habitants et élus se sont unis pour que les bus n'entrent plus dans la Cité où ils faisaient trembler les maisons. L'installation de caméras qui avait été réclamée en réunions publiques de proximité a permis de faire chuter de manière spectaculaire les actes de délinquance. Quelques individus ont pu grâce à elles être identifiés.

Au coeur du quartier Cessoie-Conquérants, au dernier Conseil de Quartier, des conseillers ont aussi souhaité l'installation de caméras à la suite de dégradations et de cambriolages. Bien que ces caméras ne puissent être placées partout où elles sont demandées pour des raisons budgétaires, il faut convenir qu'elles sont efficaces pour dissuader ou pour aider à démasquer les délinquants.

Au Pacot-Vandracq, pour ce grand chantier de rénovation, des dizaines de réunions d'information et de concertation se sont tenues. Le projet a été à plusieurs reprises modifié pour tenir compte des souhaits exprimés.

 

A L'ECOUTE DES LAMBERSARTOIS

Nous avons maintenant le réflexe de bien communiquer et de faire participer le plus possible les habitants aux grands chantiers qui les concernent. Des réunions publiques ont expliqué les phénomènes de remontées d'eau en cave et les moyens de les éviter. Les élus et les techniciens ont expliqué aussi le pourquoi de ce grand chantier d'assainissement avenue de l'hippodrome qui a duré plusieurs mois mais qui va supprimer les inondations au carrefour Hippodrome / Delécaux.

Et les voisins du bassin de rétention sous le stade Guy Lefort ont été invités à visiter cette cathédrale souterraine.

On pourrait multiplier les exemples de réalisations qui résultent de propositions émanant des habitants.

C'est dans les réunions de démocratie de proximité et dans les contacts quotidiens que les élus captent souvent ces propositions et les idées novatrices. la dernière en date montre l'intérêt croissant des Lambersartois pour le retour à la nature et la prise de conscience qu'on peut tenter de vivre plus lentement et plus sagement. C'est "Rafale" le cheval qui tire le chariot de collecte des poubelles publiques qui nous adresse ce message.

 

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article