Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 05:18

 Acte 2 Les contours du futur

 

En cette année 2014, nous allons commémorer, le centenaire de la Grande guerre de 1914.

Et, depuis plusieurs années, je vous dis que nous changeons  d'époque.

Nous y sommes, un nouveau monde est en train de se construire sous nos yeux et si nous voulons tracer le chemin d'un avenir heureux pour nos enfants, nous devons en être les acteurs et non les spectateurs.

Nous avons déjà vécu une telle mutation au début du XXème siècle, entre 1914 et 2014, les similitudes ne manquent pas :

En 1914, les hommes avaient foi dans le progrès. Ils pensaient que le travail des savants et des ingénieurs suffirait à rendre le monde meilleur. En 1918, fin de la naïveté ! On avait découvert que la révolution industrielle pouvait servir le pire.

Nous nous retrouvons encore dans cet état d’esprit aujourd’hui !

 

● 1914-1918 a aussi totalement renversé le paysage politique européen. Les vieux empires n’y ont pas résisté.

 

En fait, l’Europe du XXème siècle est un héritage de la guerre. Le sang versé par nos aînés sur les champs de bataille a nourri notre volonté de sceller la paix entre les peuples par un projet commun. Ce sang versé est le ciment de l’Union européenne, une Union qu’il va nous falloir refonder aujourd’hui pour répondre aux nouveaux défis du XXIème siècle. 

De fait, nous sommes à une charnière entre deux époques, l’un des plus grands basculements de l’histoire, dans tous les domaines.

 

Ce n’est  donc pas un hasard si j’ai demandé au Directeur d’établissement de THALES, une des plus importantes et des plus performantes entreprises de notre cité, de présenter à travers ce petit film tourné sur le site du Pont Royal à Lambersart, quelques-uns des principaux enjeux du monde de demain qui seront comme autant de défis à relever pour notre ville de Lambersart :

 

- la cyber sécurité

- le développement durable et la maîtrise de l’énergie

- la mobilité

- le télétravail

et bien d’autres paris à prendre sur l’avenir grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication.

 

Valéry disait que :

 

«Le problème avec notre époque c’est que l’avenir n’est plus ce qu’il avait l’habitude d’être»

 

Les débuts de siècle et, à fortiori, les débuts  de millénaire sont symboliquement des moments de passage d’un monde à l’autre, d’une époque à l’autre avec leurs doutes et leurs espérances, leurs forces et leurs faiblesses, leurs peurs et leurs idéaux.

En fait  «pour prédire le futur, mieux vaut le réinventer, que le découvrir» (Alan Kay) et pour l’inventer encore faut-il le chercher !

C’est tout l’intérêt du travail des étudiants de l’ISEN, autour de THALES, d’avoir tenté de dessiner les contours du futur, pour mieux l’appréhender, un travail que je leur propose de poursuivre, si cela les intéresse, avec nous, pour nous projeter dans l’avenir de Lambersart.

 

Dans quelques dizaines d’années, je ne sais pas si Lambersart sera  restée une ville indépendante ou si elle sera devenue un arrondissement du Grand Lille.

Je ne sais pas si Lambersart aura  grandi en population, comme elle continue de le faire avec ses 28 921 habitants au recensement de 2011 ou en superficie, si elle sera restée ce qu’elle est aujourd’hui ou si elle aura été absorbée par d’autres territoires.

 

Mais, ce que je sens instinctivement, c’est qu’elle sera restée elle-même, celle que nous appelons «Lambersart la Jolie»  reconnue par tous aujourd’hui comme le sourire vert de la métropole. Ce que je sais c’est que dans un siècle Lambersart aura su tirer parti de son emplacement privilégié au bord des Berges de la Deûle pour développer son image de ville de la qualité de la vie, qu’elle aura su dynamiser son développement économique autour de la Rocade Nord-Ouest de Lille et qu’elle restera une ville animée et solidaire.

Ce que j’ignore, par contre, c’est si notre ville et notre agglomération auront réussi à s’adapter au nouvel état du monde, car c’est désormais cela notre enjeu fondamental.

 

Voeux morceau INVITATION 2014

 

A lire prochainement sur votre blog, Acte 3 : Les couleurs de notre monde

 


Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Communication
commenter cet article

commentaires