Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 05:38

Les Mayas ne s’étaient pas trompés : à la fin de l’année dernière, nous avons connu, non pas la fin du monde, mais la fin d’un monde. C’est vrai qu’au cours des deux dernières années nous avons vu arriver sur nos écrans de télévision comme un brouillon de fin du monde :

- les raz de marée sur le Japon,

- la raréfaction des crédits bancaires,

- les émeutes d’Athènes,

- la crise de la dette européenne,

- le défi écologique,

- les renouveaux identitaires et le terrorisme qui vient encore de frapper avec l’exécution d’un otage français en Somalie et l’engagement de la France au Mali pour contrer Al Quaïda,

- les revendications d’une société en perte complète de repères.

 Maya.jpg


L’intellectuel russe Alexandre Hertzen parle d’un ancien monde qui s'en va et laisse derrière lui non un héritier mais une veuve enceinte. Entre la mort de l'un et la naissance de l'autre, beaucoup d'eau doit couler.

  

Tous ces évènements se sont succédés à toute vitesse comme autant de spectacles dont on ne connaît pas la fin, et autant de signes que l’année 2012 aura marqué la fin du vieux monde qui s’en va, tandis que l’année 2013 sera celle du nouveau monde qui arrive.

 

Un nouveau monde dont l’accouchement se fait dans la douleur car si on regarde de plus près ce sont des  repères fondamentaux  de notre vie quotidienne qui ont changé en 10 ans :

 

 

1)  La Famille reste prioritaire, mais elle est de plus en plus accidentée : le foyer joue un rôle primordial de cocon protecteur, plus la vie est dure au dehors, plus elle doit être douce à l’intérieur. 70 % des français (60 % il y a dix ans) estiment que la famille est le seul endroit où l’on se sente bien et détendu.

Dans ce contexte la loi proposée par le gouvernement sur le «Mariage pour tous» aboutit à un paradoxe : créer un divorce dans la société française, car au lieu de créer un processus de reconnaissance sociale par une union civile pour les couples de même sexe, elle remet en cause l’institution du mariage, la filiation et le droit de l’enfant qui doit toujours être supérieur au droit à l’enfant. 

 

2) L’Autorité est bafouée, parfois à l’école ou  par des décisions de justice qui ne sont plus exemplaires mais on recherche toujours le bon cocktail entre prévention et répression. Il y a 8 jours on nous expliquait qu’à cause de la lenteur d’une expertise psychiatrique, un individu  qui avait reconnu des agressions sexuelles dans la station de métro Lomme/Lambersart  avait été relâché et avait commis 4 nouvelles agressions dans l’attente de son procès. A-t-on pensé au traumatisme subi par les victimes et qui aurait pu être évité ?

 

3) Le Travail n’est plus considéré prioritairement comme un moyen de s’épanouir, ou de s’accomplir, il occupe de moins en moins de temps  à cause des 35 heures et de plus en plus de place, à cause du stress qu’il provoque.

 

4) L’Ecole reste le lieu d’acquisition des savoirs fondamentaux mais on attend d’elle qu’elle conduise à l’employabilité, d’où la question de l’orientation et de la formation en alternance.

 

5) La société est devenue de plus en plus numérisée :

- la puissance de chaque individu est augmentée par ces prothèses technologiques (I Phone, IPAD, Windows 8, etc...),

- la foule est devenue virtuelle et l’on parle en direct avec elle sur Facebook, Twitter ou un blog,

- nous sommes tous devenus techno dépendants et cet outil conçu pour nous faire gagner du temps est devenu lui-même chronophage : le sans fil dans la poche est un fil à la patte.

 

6) Le modèle Républicain global et rassembleur doit être refondé à une époque où chacun préfère être reconnu pour lui-même et vivre avec ceux qui lui ressemblent, c’est la fin du triptyque Liberté/Egalité/Fraternité :

- les français considèrent, à juste titre, que l’économie mondiale accentue les inégalités,

- que la législation tatillonne de la France ou réglementaire de l’Europe entrave leurs libertés,

- et que la fraternité solidaire a laissé la place à un nouveau système communautariste réel identitaire ou virtuel, type Facebook.

Le modèle Social doit être redéfini pour passer de l’Etat providence à une solidarité maîtrisée à budget constant.

 

7) Même le Maire a changé de profil. Il y a 20 ans, on attendait de lui qu’il soit d’abord un Maire gestionnaire et manager ; aujourd’hui, sans doute à cause de la crise et des pertes de repères, il est remplacé par un Maire père, un guide qui doit être :

- solidaire de ses concitoyens,

- proche et à l’écoute,

- transparent et communicant,

Mais d’abord Rassurant et Protecteur.

 

Face à autant de changements de repères en si peu de temps, la France est cabossée.

Elle baigne dans un océan de pessimisme dû à la crise du sens, à ce changement de société et à la crise économique mondiale qui accélère les ruptures et les fractures.

 

La France est déboussolée et cherche de nouveaux modèles de vie plus protecteurs et plus épanouissants mais, contrairement à ses voisines de l’Europe du Nord, elle tarde à s’auto-réformer.

 

En fait la société française est devenue tétanisée et même Titanisée, telle le Titanic,  elle sait qu’elle fonce vers l’iceberg mais elle demande à l’orchestre de continuer à jouer du violon dans la salle de spectacle. Quelques officiers tentent de changer de caps mais ne parviennent pas à infléchir la route suffisamment. Plus durera ce syndrome du Titanic, plus les efforts à accomplir pour les français seront titanesques.

 

Face à ce nouveau cycle du monde mon message de vœux en cette année 2013 est simple

 

«Ne désespérez pas du monde et espérez en vous »

 

Ne désespérez pas du monde 

 

C’est vrai que demain l’énergie y sera de plus en plus chère, l’argent public de plus en plus rare, les pollutions de plus en plus élevées et le temps de plus en plus compté.

Mais, nous sommes capables de faire face à tous ces défis en même temps.

 

Je voudrais donc former trois vœux pour réussir la construction de ce nouveau monde.

 

Vous retrouverez sur ce blog, la suite des temps forts de la prise de parole du premier magistrat lors de cette cérémonie des vœux.

A bientôt sur Lambersart passionnement.com

 

LOGO lambersart

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Vie Municipale et Projet Politique
commenter cet article

commentaires