Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

19 août 2012 7 19 /08 /août /2012 05:30

Revenons à la carrière politique de Auguste Joseph Delcourt.

En examinant la liste des élus municipaux depuis 1790 (la démocratie locale à Lambersart, JP Deregnaucourt et C Reynaert, L’harmattan 2011) nous trouvons en 1863, un Augustin Delcourt-Lescaux, teinturier, conseiller municipal de Louis Sélosse, alors maire. En 1865, Auguste Joseph est élu conseiller municipal sous le maire éphémère Charles Henri Cousin (1865-1866) qui meurt le 2 mars 1866 sans doute du choléra à 33 ans. L’adjoint de Cousin, Louis Lelong, devient maire et Auguste Joseph Delcourt peut devenir adjoint.

La période est agitée par l’évolution du régime impérial vers une politique plus libérale et sociale mais le problème de la défense du Pape prive Napoléon III du soutien des catholiques. Auguste Joseph présente même sa démission en 1869 au préfet mais ceci sans effet. La guerre contre la Prusse en 1870 provoque des bouleversements et Auguste Joseph Delcourt est désigné maire jusqu’en février 1871, Louis Wambre est son adjoint, la propriété Wambre est voisine de la teinturerie. Auguste Joseph abandonne sa fonction mais reste simple conseiller jusqu’en 1888 et c’est Louis Lelong qui lui succède après un intérim de Casimir Becquart en 1874. Désormais les maires des villes de moins de 20.000 habitants seront élus.


Les archives de la teinturerie permettent de mettre en valeur l’existence d’une entreprise employant une centaine d’ouvriers dont une majorité de femmes. La spécialisation de la teinturerie est dans la toile de coton bleu indigo. Les démélés de la teinturerie avec le voisinage apparaissent dans le problème de l’évacuation des eaux usées. Ce n’est qu’en 1922 que la construction d’un égout collecteur résoud les nuisances mais pas la pollution des becques et de la Deûle.


Restent à résoudre le problème de la graphie du nom de Auguste Joseph Delcourt.
Les registres d’état civil de Lille et Lambersart ont beaucoup d’hésitation, Delcourt l’emporte parfois comme l’atteste l’enseigne de la teinturerie. Pourtant dans de nombreux documents annexes (presse, registres municipaux, bulletins de vote) la graphie Delecourt existe. L’existence de familles d’agriculteurs Delecourt, rue de Verlinghem ajoute à la confusion. Il semble en tout cas que les deux orthographes ont coexisté, l’acte de décès de notre Auguste(in) Joseph retrouvé après de multiples approximations écrit Delecourt !

Augustin Joseph Delecourt décède à Lambersart le 19 janvier 1889 à 53 ans. Les fils Auguste et Eugène sont les témoins signant l’acte de décès devant Alfred Becquart, maire. L’annuaire Ravet Anceau à partir de 1891 signale la teinturerie Delcourt, sans "e" de madame Veuve Delcourt.

 

 

Cette carte parte postale évoque la teinturerie Delcourt, rue de Lille (rue du Bourg actuelle).
                                Au fond à droite, le château blanc. 
       Aucune autre construction avant les années 1930 dans le secteur sur la partie droite de la rue.

 

Delecourt rue de lille

                                  



 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Culture Tourisme Animations International
commenter cet article

commentaires