Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 05:35

   
Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal n°65 (mai 2012) est en cours de distribution.
   
Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement" 

Les conseils municipaux se succèdent et les oppositions se cherchent des excuses pour justifier leurs critiques inconsistantes sur notre gestion municipale.
Nous, nous savons où nous allons et nous tenons depuis le début du mandat le cap rigoureux d’une maîtrise de nos dépenses publiques ce qui nous a permis cette année de baisser les taux de la taxe d’habitation de 1% et de porter les abattements pour les familles de 3 enfants et plus au maximum légal : c’est ainsi que cet été les familles nombreuses de Lambersart devraient constater, par l’effet cumulé de ces deux mesures, une baisse d’environ 10 à 12 % du montant de leur taxe locale d’habitation.

mag-mai couv Certains de nos adversaires évoquent dans leur blog le manque de clarté ou de lisibilité de notre plan pluriannuel d’investissement. Ce plan, comme tous les outils de pilotage de gestion, est un guide mais en aucun cas un carcan : il affiche les autorisations de programmes municipaux qui sont réajustées plusieurs fois par an en fonction des réalisations effectives.
Dans la vie réelle,
c’est une qualité de savoir s’adapter et d’ajuster le rythme des investissements de manière à optimiser la gestion de notre dette en mobilisant des emprunts à bon escient et au meilleur moment. Nous ne naviguons donc pas à vue, comme le disent certains, mais nous optimisons notre gestion pour fournir des services de plus en plus performants, planifier la construction de nos équipements et donc prélever les impôts les moins élevés possibles grâce à une réduction drastique de nos dépenses publiques.

Le paradoxe veut que certains membres de l’opposition nous demandent simultanément de baisser     nos impôts et d’investir plus : vidéosurveillance, amélioration du hall d’accueil de l’hôtel de ville, rénovation des façades du centre de Gaulle, sans parler de celle de la salle des fêtes ou de la construction d’une salle de spectacles dans le futur quartier des Muchaux.
Nos opposants ne manquent
pas d’idées pour dépenser plus mais ils en ont beaucoup moins pour ne pas taxer davantage ! En adoptant leurs propositions, le bateau lambersartois, au lieu de « naviguer à vue », irait droit sur l’iceberg !

D’autres voudraient réaliser un grand soir fiscal et modifier profondément le calcul des impôts locaux, en sachant parfaitement que ce ne sont que de beaux discours.
D’incantation en incohérence, l’opposition aura du mal à être crédible si elle continue à vouloir concilier une politique d’investissement plus lourde, alors que c’est l’une des plus ambitieuses que nous ayons connue depuis des dizaines d’années, et une baisse des impôts locaux.

Maîtriser la dépense publique, renforcer la proximité et préserver notre environnement : tels resteront les trois piliers de notre action municipale.
En la matière, nous ne faisons qu’appliquer notre programme municipal de 2008 qui prévoyait, par exemple,
de mettre en place « un plan vélo innovant », mesure qui s’additionne avec de nombreuses autres pour une meilleure maîtrise de notre environnement.

En avant-première, nous sommes donc heureux de vous informer que nous présenterons prochainement deux nouvelles mesures en la matière :
• l’une pour réaliser à terme un chauffage urbain au Pacot-Vandracq qui comprendra une chaudière à cogénération, une chaudière bois, et de la géothermie, ce qui devrait nous permettre de baisser le coût de l’énergie dans ce quartier et dans les équipements publics de proximité ;
• l’autre qui consistera à faire ramasser les déchets de la ville par une charrette traînée par un cheval qui ne polluera pas l’atmosphère et nous coûtera bien moins cher qu’aujourd’hui en carburant !

Enfin, à tous ceux qui avaient critiqué notre gestion des effectifs dans les écoles, nous confirmons que conformément à notre engagement, tous les enfants de 2 à 3 ans pourront être inscrits dans nos écoles maternelles et qu’à la rentrée de septembre, il n’y aura aucune école à plus de 28 élèves par classe !
Dieu merci, au milieu de cet océan de démagogie, deux conseillers municipaux, MM.Acquette et Binet, qui ont été élus avec les oppositions, ont décidé cette année de voter notre budget en reconnaissant les efforts entrepris pour maîtriser les dépenses et baisser les impôts.

Qu’ils en soient remerciés, l’honnêteté intellectuelle est suffisamment rare en politique pour qu’on la souligne quand elle s’exprime !

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article

commentaires