Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 05:30

 

AFFICHE-30x60-MUNICH-72copie.jpgNous pouvons légitimement se poser la question, est-ce que les dieux du stade ont une place dans ce temple de la culture que constitue le Colysée?

Oui, car beaucoup d'éléments militent en ce sens.

En soulignant la concomitance entre cette exposition et les futurs jeux olympiques de Londres.

En notant également la complicité avec l'association « l'entorse » qui consacre de nombreuses expositions dans la métropole sur cette thématique et qui inscrit le Colysée de Lambersart dans cette dynamique métropolitaine.

En soulignant enfin la cohérence des expositions avec notre thème des années 70 pour notre festiv'été.

En revenant à l'expo Munich, pourquoi pas à Berlin en 1972 ?

Nous avons largement oublié que Berlin était à l'époque une enclave en RDA et que l'Allemagne démocratique souhaitait effacer les derniers jeux olympiques de Berlin de 1936 où le Führer souhaitait démontrer la puissance de l'Allemagne et la supériorité de la race blanche; mais pas de chance… Jesse Owens a raflé 6 médailles !!!

Munich 72 aurait dû constituer une élégie à la paix et au bonheur, un véritable projet fondateur utopique et innovant.

Les créatifs ont été mis à contribution.

Autour du design de Oti Aicher, de la première mascotte des jeux, le teckel Waldi, des affiches de Soulages, Vasarely, Hockney, Alt, Albers, Arakawa et Poliakov, voilà des noms dignes d'une exposition complète.

La mise en scène de l'exposition se découpe en 2 parties, d'un côté l'ambiance des jeux soulignée par des objets des films de réalisateurs comme Forman, Lelouch, Schlesinger.... La seconde partie est constituée de 24 affiches artistiques et sportives et des objets glanés dans les musées thématiques de Lausanne et la collaboration du Goethe institut.

Aucune épreuve donc réservée aux spectateurs et admirateurs de ces artistes renommés mais plutôt un appel à la création libre, un effaceur de la prise d'otages d'athlètes israéliens et un coup de projecteur sur une vision positive de la mondialisation.

« La réalité souffre toujours du rêve qui l'a précédée » écrivait le bâtonnier Fourcade

Merci à les acteurs de l'exposition, le service culturel et particulièrement Céline ainsi que le service technique et le service infocom de la ville qui ont tous contribué à la réussite de cet exploit culturel.

Bonne visite, jusqu’au dimanche 26 août de 13h30 à 19h

- Entrée gratuite - Renseignements au  03 20 006 006 ou sur le site de la ville www.ville-lambersart.fr 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Culture Tourisme Animations International
commenter cet article

commentaires