Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 05:49

(Extrait de la prise de parole de Marc-Philippe Daubresse aux vœux aux forces vives)  


Avec des énergies plus chères, un argent public plus rare, des enjeux financiers plus lourds, l’âge d’or des collectivités est derrière nous.

 

Cette nouvelle donne qui s’impose désormais à tous, à Lambersart nous l’avons anticipée depuis longtemps : en particulier le jour où après 10 ans d’effort pour créer le Parc d’Activités du Pont Royal, qui devait nous rapporter 3 millions d’euros par an, l’équivalent de 20 % des impôts locaux, on nous a appris que la loi Chevènement nous privait définitivement de cette recette. Nous avons alors décidé de travailler à baisser nos dépenses de fonctionnement puisque les recettes dûes au développement des entreprises nous étaient désormais interdites par LMCU (ce qui n’est pas le cas partout en France) et celles dûes à la construction de logements limitées par notre faible superficie et la décision unilatérale de LMCU de ne plus financer notre quartier des Muchaux que nous ne pourrons réussir, que par un partenariat public/privé.

 

Je me réjouis des annonces qui sont faites ici ou là, de baisse des impôts locaux, mais je suis obligé de constater que bien souvent c’est la construction de nouveaux logements qui apportent de nouvelles recettes qui alimentent les caisses : alors qu’à terme il faudra bien ré-augmenter les impôts pour faire face aux nouveaux besoins de ces populations.

 budget-e-commerce


A Lambersart, nous avons choisi de miser résolument sur la baisse des dépenses de fonctionnement qui sont en 2011 avec  960 € par habitants bien en-dessous de la moyenne des communes de plus de 10 000 habitants de la métropole lilloise (à l’exception de Marcq-en-Baroeul (880€) et à  comparer aux 1 303 € de Lille/Lomme/Hellemmes, 1 276 € d’Armentières ou 1 451 € de Wasquehal nous sommes à la 4 546ème place des villes sur le plan national .


Je constate également avec satisfaction que la politique de construction de logements que je mène depuis 10 ans porte ses fruits puisque, contrairement à beaucoup de communes voisines, notre population augmente à nouveau :

 

Au premier Janvier 2013 NOUS AVONS UNE POPULATION TOTALE DE 28 870 HABITANTS.

 

Faute d’espérance de recettes nouvelles nous gérons avec modération les deniers communaux, sans pour autant baisser la qualité des services rendus.

Et ceci avec un programme d’investissements exceptionnels, comme jamais notre ville n’en a connu.

Cette bonne gestion me permettra de proposer au Conseil Municipal, pour la deuxième année consécutive de baisser probablement d’environ 1 pour cent les taux de la taxe d’habitation.

 

Je rappelle également que les familles nombreuses bénéficient depuis 2012, d’un nouvel abattement qui permettra de baisser encore plus leurs impôts locaux.

 

Car enfin quel est notre défi à nous les municipalités pour ré-espérer en nous-mêmes :

 

«C’est de faire plus de choses avec moins de moyens et en moins de temps»

 

Pour faire face à la raréfaction des moyens et à l’accélération du monde.

 

Pour résoudre cette équation apparemment insoluble, des «secrets de fabrique» nous ont permis de bâtir en quelques années tous les équipements essentiels à une ville du XXIème siècle.

Le Colysée et sa politique touristique, le Pôle Animation et sa politique culturelle, le Relai Assistantes Maternelles et sa politique petite enfance, les Parcs et leurs politiques de développement durable, les Salles de Sports etc..,

 

Notre principal secret c’est d’avoir mobilisé, comme pour la boîte de vitesse d’un vélo, tous les effets démultiplicateurs qui existent dans notre société. Car puisque l’argent est de plus en plus rare, au lieu de le saupoudrer et de le disperser sur plusieurs objectifs et sur plusieurs années, nous le centrons sur le même objectif et la même période, en partenariat avec les différentes institutions. C’est d’abord un problème de gouvernance et c’est pourquoi nous avons décidé de démultiplier :


« Donnez-moi un levier et je soulèverai le monde » nous disait Archimède.

 

LOGO lambersart

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Vie Municipale et Projet Politique
commenter cet article

commentaires