Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

27 juillet 2011 3 27 /07 /juillet /2011 04:40

 

Salle François Verly

La société que le Prince de Soubise a créé pour le projet du Colysée rachète le domaine de la Pecquerie en 1786.

7888Les jeunes architectes François Verly et Louis Biarez aménagent le terrain humide où passe un bras de la Deûle, le Bucquet, qui devient ruisseau du Colysée: cascades, grottes, massifs de rochers, fausses ruines, étang, petits canaux, ponts, kiosques chinois, obélisques et pyramides, statues antiques, une ferme-laiterie ( la ferme du Colysée existe jusqu'aux années 1960, le restaurant La Laiterie existe toujours) et des arbres exotiques pour l'époque, sont installés en un an dans l'esprit romantique français, ainsi qu'une « rotonde », salle de bal (ses héritières en seront notamment les guinguettes de la Rotonde, du Moulin Rouge et du Café des Fleurs, suivant encore la mode de Paris) .

Cet architecte, né à Lille en 1760, est ignoré des historiens de l'art. Son importance n'est pourtant pas négligeable, mais le sort a voulu que ses grands projets n'aient pas été exécutés et que ses œuvres réalisées aient été détruites ou défigurées (cf. J.-Y. Duthoy, « Un architecte néo-classique : F. Verly », in Revue belge d'architecture et d'histoire de l'art, t. XLI, 1972). Après avoir fréquenté l'Académie Royale d'Architecture à Paris, F. Verly a fait ses preuves en organisant à Paris les réjouissances pour la naissance du second fils de Louis XVI en 1785, et en aménageant à Lille le Champ-de-Mars pour la Fête de la Fédération en 1790. François Louis Joseph Verly a occupé des charges officielles : architecte du gouvernement à Lille pendant la Révolution, puis architecte de Napoléon à Anvers et responsable, à ce titre, d'opérations d'urbanisme considérables. Il a beaucoup construit pour la clientèle privée en Belgique, a été un décorateur très sollicité (château de Duras) et un organisateur de fêtes rassemblant de grandes foules (Paris, Lille, Anvers).

François Verly servit le Roi, la Révolution, le Consulat et l’Empire avant de terminer sa carrière à Bruxelles au titre d'architecte du Gouvernement et du palais de Guillaume d’Orange. Il meurt en 1822.

Sa carrière prospère dans une période mouvementée apparaît sans rapport avec sa gloire posthume, due à de grandioses projets d'aménagement de la ville de Lille, après les bombardements autrichiens de 1792. Ces travaux, décidés par la commune l’An II de la République, mais non réalisés, auraient pu transformer la vieille cité marchande en une vivante représentation de la pensée des Lumières héritée par la franc-maçonnerie : un prytanée flanqué d’un beffroi, un théâtre du Peuple et des thermes publics, une place de la Reconnaissance ornée d’un Mémorial National auraient structuré la ville en définissant des rôles nouveaux entre monuments et espaces publics.

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Culture Tourisme Animations International
commenter cet article

commentaires