Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 07:50

Pourquoi un immeuble dénommé "indigo" à Canteleu ?urssaf-indigo.jpg

Voici quelques propositions, à vous de trouver la bonne !

  • - Parce que ce bâtiment qui a appartenu à l'URSSAF était peint en bleu.

  • - Parce que ce bâtiment qui était autrefois les bureaux de l'usine de coton Crépy fabriquait des tissus bleus.

  • - Parce que cette couleur était à la mode.

  •  

  • Aucune de ces réponses n'est satisfaisante, il nous faut donc recourir à l'histoire d'abord pour le bâtiment en suite pour le terme.

Au cœur de Canteleu, entre les rues Flament-Reboux et Vaillant, s'est installée une filature de coton en 1889 à l'initiative de Léon Crépy et ses deux fils Maurice et Fernand. Léon père s'installe dans une grande maison avec parc en face de l'usine rue Flament-Reboux. Très vite le succès de cette entreprise textile qui emploie plus de 2000 ouvriers nécessite des bureaux administratifs importants. La mondialisation achève les entreprises locales dans les années 60.

Rachetés par l'Urssaf, les bâtiments rénovés sont transformés en bureaux. Par la suite les locaux sont rachetés par un bailleur social et sont occupés par les nouveaux locataires. L'immeuble portera le nom de la couleur INDIGO, du nom de la spécialité de la teinturerie Delcourt associée également à l'histoire industrielle de notre ville. La plante qui donnait la teinture indigo était cultivée dans le Nord et en Aquitaine sous le nom de la guède. Les ouvriers teinturiers étaient appelés les ongles bleus.

La couleur bleu indigo, parfois appelée 7ème couleur de l'arc en ciel était très en vogue, avant d'être synthétisée en 1866 par Bayer,

Rappelons qu'Auguste Delcourt fut maire de Lambersart de 1870 à 1871.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Quartiers
commenter cet article

commentaires