Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 04:30

2e étape : Des tonnes de béton et un géant d'acier

GRUE.jpgA l'aube de 2011, le chantier est entré dans une deuxième phase, c'est ainsi qu'une grue à tour a pris place au fond du bassin. Le géant d'acier,
monté en deux temps trois mouvements à l'automne 2010, a permis durant cette phase de fournir les ouvriers en matériel et matériaux dont ils avaient
besoin pour réaliser le radier. Jamais rassasié, le deuxième chantier le plus important de la métropole après le Grand Stade, a englouti ainsi des tonnes de béton qui ont servies à la réalisation d'une dalle, ce qu'on appelle le radier, ancré dans la roche par des micro-pieux

Si les micro-pieux empêcheront le soulèvement de l'édifice une fois terminé et en fonctionnement (sous l'effet de la poussée d'Archimède), le  radier en béton armé, coulé directement sur le sol naturel, assurera aussi l’étanchéité du fond du bassin. Ensuite, des poteaux d'une hauteur de 22 mètres ont été réalisés. En béton, ils  ont été progressivement coulés afin de permettre aux coffrages de résister à la pression. Enfin, la réalisation d'un voile béton à l'intérieur du bassin a pour objet pendant le fonctionnement du bassin de séparer les eaux usées et les eaux non-polluées.  A la fin de l'hiver 2010-2011, c'est le déversoir de chute qui a été construit. Celui-ci a pris la forme d'un escalier et a pour mission de casser la chute d'eau de 22 m (hauteur du bassin tampon) et ainsi d’éviter une érosion trop rapide du fond du bassin.

3e étape : La couverture du bassin

Au printemps 2011, les travaux du bassin tampon de 28 000m3, destiné à accueillir les pluies, d’orage, étaient dans le dernier sprint. De début mars à mi-avril se sont déroulés les travaux de couverture. Ils ont consisté en la pose de pré-dalles en béton, puis en l’application d’une dalle de compression. En troisième couche, il a été posé un revêtement d’étanchéité, à l’instar de ce qui est réalisé généralement pour tout bâtiment enterré.

Sous le terrain, LMCU a équipé depuis le début du printemps les locaux techniques du bassin tampon. Ainsi, via des stations de pompage, les eaux polluées seront dirigées vers la station d’épuration de Marquette quand les eaux claires seront dirigées vers la Deûle. Dans ce même local technique enterré, les techniciens ont ensuite procédé à l’installation des passerelles, de l’éclairage du bassin, des appareils de maintenance et de vannes.
Celles-ci seront commandées depuis un centre de supervision basé à Lille en fonction des événements météo. Malgré un hiver difficile, aucun retard dans les travaux n’a été constaté. En septembre le bassin voyait les travaux achevés, le chantier était clos.

En parallèle, la réfection du stade Guy Lefort
Au printemps 2011, ce sont les travaux de réfection des installations sportives qui ont débuté avec la création d’un terrain synthétique.

Autour du terrain d’honneur, la piste d’athlétisme permet désormais de pratiquer ce sport en compétition. Ces travaux ont commencé au cours du mois d’avril 2011, parallèlement à la réalisation de la dernière phase des travaux du bassin tampon et ont pris fin en septembre de la même année en temps et en heure comme prévu, notamment pour la reprise des tournois de football de l’Iris et du sport étude.
La pelouse, comme la piste répondent aux normes des compétitions de football et d’athlétisme.

La pelouse qui a été posée durant l'été est en synthétique de dernière génération. De plus, cette moquette est drainée ce qui permet de jouer par tous les temps même quand il pleut abondamment. Contrairement à d’autres pelouses synthétiques, celle de Guy Lefort ne comporte ni granulat ni sable ce qui améliore d’autant le confort des joueurs.

Les installations d’athlétisme quant à elles permettent de pratiquer toutes les disciplines sauf les lancers du marteau et du javelot qui sont incompatibles avec la qualité de la pelouse. 

La ville a également réussi le tour de force de faire subventionner par la FFF (environ 100 000€) la pose de mâts jusqu'à 28 mètres de hauteur qui permettent d'éclairer le stade ! C'est une véritable plus-value : avant les travaux, il n'était pas possible de tenir sur ce terrain des compétitions en nocturne. Aujourd'hui Lambersart peut accueillir des matchs de football de CFA et l'on peut s'entraîner le soir et toute l'année sans craindre pour la pelouse.
 
A savoir : Complexe sportif
 
Maîtrise d’ouvrage : Ville de Lambersart
Maîtrise d'œuvre : Osmose (Roubaix)
Réalisation de la piste d'athlétisme : Tennis et Sols (Champagne)
Réalisation du terrain de football : Soreve Terrenvi (Templemars)
 
Bassin tampon
 
Maîtrise d'ouvrage : LMCU
 
TOURNAUX.jpgTANCRE.JPG

Le terrain synthétique porte désormais le nom de Fernand Tournaux
(président de l'Iris Club Football de 1956 à 1974),
la piste d'athlétisme celui de  Gérard Tancré
(président de Lambersart Athlétisme et de plusieurs associations lambersartoises).

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Sports
commenter cet article

commentaires