Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 04:11

Dans le souci actuel du développement durable, l'entretien et la maintenance du patrimoine deviennent peu à peu un enjeu crucial.

Une politique volontariste

Marc Philippe Daubresse et le conseil Municipal sensibles au patrimoine de la Ville de Lambersart ont décidé de le prendre en charge par le biais d'une démarche active, volontaire, participative.

L'équipe municipale est consciente qu'au-delà de son intérêt esthétique et artistique, le patrimoine est aussi témoin de la vie et de l'histoire des communautés.

Le Pacot

La grande rénovation du mandat, le « quartier Pacot Vandracq » en est un bon exemple :

 - l'emploi par la construction d'une « Maison de l'emploi » (2008),
 - l'école par la rénovation du groupe scolaire Perrault Bettignies (2011),
 - l’animation, la culture et la vie associative par l' ouverture du Pôle Animation (2012) le sport par la création d'une grande salle polyvalente et sportive donnant sur un nouveau parc urbain.

 

pole animation

 

Une église

Il restait une demande en attente, celle des paroissiens de Saint Calixte, qui part le biais de leur abbé et du diocèse ont alerté le maire de l'état de vétusté de leur église.

Dans l'étendu des biens culturels patrimoniaux français, le patrimoine des églises est sans doute le plus fragile.

C’est ainsi que Marc Philippe Daubresse confie à son adjoint aux travaux et à l'urbanisme Jean Jacques Briffaut l'étude de ces demandes.

Un bilan complet en matière de solidité du bâti, d'équipement électrique est effectué par un bureau d'ingénieurs afin d'analyser les désordres apparus il y a une vingtaine d'année.

Sur la base du diagnostic technique, un budget total de 260 000€ est attribué en 2012 par le conseil municipal pour mener à bien cette rénovation intérieure de l'Eglise Saint Calixte.

La responsabilisation des acteurs locaux de la conservation du patrimoine, propriétaires et utilisateurs exige la mise en place d'outils d’évaluation de conseils d’action immédiate, de données.

Dans cette optique, une recherche documentaire et historique est menée par les services de la ville pour compléter l’étude de faisabilité.

Les plans, coupes, métrés du bâtisseur de l'église monsieur Henri Boudin de 1895 sont retrouvés aux archives départementales. Ils deviennent la base des futurs documents techniques du dossier.

Une recherche thématique sur « l'éclairage des églises », « la symbolique des couleurs » issus de publications de l'Ecole de Chartes ou le Diocèse de Paris enrichissent les éléments du programme et permet d’appréhender de façon pertinente cette opération de rénovation.

Eglise-StCalixte.jpg

 

Les élus Jean Jacques Briffaut (Adjoint aux Travaux) Claude Reynaert (Culture), l'abbé Bordarier, les représentants des paroissiens de Saint Calixte, les architectes de la ville et du diocèse forment un comité de pilotage afin de mener de façon participative ce projet.

Ce comité, à l'unanimité, retient une chromatique peu conventionnelle pour ce lieu de culte.

Le « rouge » (couleur de la charité) pour les éléments horizontaux,
Le « taupe » (rappel du dallage des sols du choeur et des autels) pour les éléments verticaux et le blanc crayeux pour les aplats remplaceront le blanc de meudon monochrome et défraîchi de l'Eglise du 19 éme.

Les services techniques, font appel aux compétences de professionnels qualifiés et locaux afin de répondre à la spécificité de la conservation et de la restauration des bien protégés ou non au titre des Monuments Historiques.

Les travaux de reprise de fissures, enduits, peinture, rénovation des vitraux, mise aux normes sécurité et mise en lumière commencent dès la fin janvier 2013 sous la maîtrise d'oeuvre des services techniques de la ville de Lambersart avec la participation de 3 entreprises locales.

Prés de 5 mois de travaux, dont 1 mois de montage d'échafaudage et 5 semaines de travail sur les vitraux sont indispensables.

Eglise-St-Calixte-2.jpg

 

Un échafaudage de 7 niveaux est nécessaire pour parvenir au sommet des 18 m de la grande nef principale, des transepts, et du choeur.

Plus de 1 160 litres de peintures sont appliqués.

80 projecteurs de 35 à 150 watts tous à basse consommation permettent de réduire de plus de 30 % la consommation énergétique tout en mettant en valeur les éléments architecturaux et mobiliers de l'Eglise.

Pendant ces travaux, le service de la culture de la ville a fait quelques découvertes intéressantes: nom des Maîtres verriers, signature de l'artiste sculpture ...

Fin juillet cet édifice communal ouvrira ses portes au public et les lambersartois pourront à leur tour découvrir ou redécouvrir leur patrimoine.

 

Passionnément !

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Environnement Cadre de Vie
commenter cet article

commentaires