Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 05:30

Si vous avez des photographies qui ont immortalisé ces temps forts de la vie du quartier,
n'hésitez pas à nous les faire parvenir par courriel pour pouvoir les partager.

Les travaux de l’école du futur ont commencé.

ecole-du-futur.JPG

La restructuration du groupe scolaire Bettignies-Perrault-Lamartine situé dans le quartier du Pacot-Vandracq, dont le projet a été présenté lors du conseil municipal de septembre 2009, a commencé cet été !
La première phase concerne principalement l’école Charles Perrault. L’école maternelle
est en effet en cours de réhabilitation depuis début juillet. En août, c’est une grignoteuse qui est entrée en action pour venir à bout, en quelques jours, du bâtiment de liaison entre les bâtiments Lamartine et Louise de Bettignies. Cette première phase de rénovation de l’école Perrault se
poursuivra jusqu’en octobre.

Pendant ce temps, jusqu’aux vacances de Toussaint donc, l’école maternelle est déménagée dans le bâtiment « Louise de Bettignies ». L’entrée des enfants se fera dès le 2 septembre par la rue du Bourg.
L’école primaire quant à elle restera dans le bâtiment « Lamartine » et l’entrée continuera
à se faire côté rue Châteaubriant.

Après le retour de l’école maternelle dans le bâtiment « Perrault », la 2e phase sera axée sur la réhabilitation du bâtiment « Bettignies » et la création d’une extension sous forme de liaison entre les deux écoles, jusqu’en juillet 2011.
La 3e phase, durant l’été 2011, sera consacrée à la démolition du bâtiment « Lamartine », et l’école primaire déménagera dans le bâtiment Bettignies.

La rentrée 2011 s’effectuera ainsi dans un pôle scolaire Bettignies-Perrault complètement réhabilité et dans lequel rien ne manquera : BCD, site informatique, salle polyvalente etc.
La réorganisation des écoles se traduira jusque dans les cours d’école qui seront séparées
par des noues paysagères. Quant à l’entrée principale du pôle, elle s’effectuera par la nouvelle liaison et par un large parvis ouvert sur un quartier en mutation !


L’accession sociale, un outil dans le parcours résidentiel

parcours-residentiel.JPGC’est à Lambersart que Notre Logis-Notre Foyer, bailleur social et le Crédit Agricole Nord de France ont signé une convention qui permet la production de logements accessibles à l’achat pour des familles qui peuvent prétendre à un « Prêt Accession Sociale ».
Plus de 150 logements ont déjà été vendus sur la métropole lilloise par Notre Foyer avec l’aide de la banque, et les deux organismes veulent continuer de développer cet outil qui permet à des ménages modestes d’accéder à la propriété dans des conditions très sécurisées.

Marc-Philippe Daubresse, alors ministre du logement
en 2004, avait relancé ce dispositif en le rendant
plus
pratique que précédemment.

Sur Lambersart, 15 maisons en accession sociale

La ville de Lambersart s’est engagée à son tour dans ce dispositif en revendant à un prix compétitif à Notre Foyer 15 maisons, dont 10 rue Chateaubriand et 5 autres en diffus, au coeur du quartier du Pacot-Vandracq, dans le cadre du programme de rénovation urbaine.
Ces maisons, totalement réhabilitées, présenteront une très haute performance énergétique et donc des gains en terme de charges. Elles sont en cours de commercialisation, et s’adressent à des ménages donc les ressources sont de l’ordre de 2,5 SMIG selon l’apport et en priorité des habitants du quartier.

A l’heure de la signature, Arnaud Delannay, directeur général de Notre Foyer, s’est réjoui du
« bonheur de gens qui ne croyaient pas pouvoir être propriétaires ». Après que Paul Bernard et Alain Diéval, président et directeur général du Crédit Agricole Nord de France, ont précisé que la banque est un partenaire qui participe activement au financement des futurs acquéreurs de maisons sur Lambersart, Marc-Philippe Daubresse, maire, a souligné la nécessité de permettre des « parcours résidentiels », l’accession étant notamment essentielle pour la « mixité sociale ».


Un « répertoire santé social » pour partager les bonnes adresses
repertoire-sante-social.jpg
Dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale, qui finance des actions s’inscrivant dans le projet de
renouvellement urbain, l’ensemble des partenaires qui interviennent dans le domaine de la santé et du social sur la commune de Lambersart ont décidé de réaliser, sous l’égide de la ville, un « Répertoire santé social ». Ce besoin a émergé suite à la réalisation d’un diagnostic santé, tout au début du PRU du Pacot-Vandracq.
Au fil de plusieurs réunions, les besoins ont été recensés, les bonnes adresses réunies…

Dans ce document unique qui s’adresse aux professionnels, on trouve les rubriques dépendances, soutien psychologique, accès aux droits, contraception, solidarité, soins, santé globale…
Les adresses se situent à Lambersart ou sur la communauté urbaine.
Au-delà de cet outil extrêmement utile et très complet, les rencontres entre professionnels leur auront appris à mieux se connaître et auront apporté à leurs relations une richesse et une dynamique qui perdure…
Un plus pour les Lambersartois qui ont recours à leurs services.

A noter que dans le cadre du CUCS, deux autres actions intéressantes sont mises en oeuvre au Pacot-Vandracq : un accompagnement par l’association « Point Service aux Particuliers » auprès de familles qui ont déménagé et intègrent un logement où les charges sont individuelles et non plus collectives, pour leur apprendre à utiliser l’énergie, à lire une facture, ainsi qu’un projet visant à bien manger équilibré et à petit prix en lien avec le Café des Parents.

Noël au Pacot-Vandracq : Fiers de leur quartier et de leur ville

noel-au-pacot-renov.JPG
Formule modifiée et enrichie cette année pour « Noël au Pacot-Vandracq » : c’est la salle de sports Pierre de Coubertin, et non plus la place de l’Europe qui a accueilli les animations, dont la projection du film « Bienvenue au Pacot-Vandracq ».

La place de l’Europe, où s’est tenu de nombreuses années « Noël au Pacot », doit disparaître dans le cadre du programme de rénovation urbaine mais la fête avec les partenaires du quartier, elle, demeure.
Et tout le monde était bien content, il faut le dire, de se retrouver à l’abri ce jeudi 16 décembre pluvieux et neigeux.

Si le traditionnel marché de Noël a commencé en début d’après-midi avec de nombreux objets floraux et décoratifs proposés par les parents d’élèves de l’école Lamartine, le centre social Lino Ventura, le Comité d’Animation des Habitants du Pacot et Vacances et Familles 59, les festivités ont réellement battu leur plein quand les enfants ont interprété des chants de Noël.
La ludothèque avait mis des jeux anciens à disposition,
tandis que la soupe de Noël du centre social obtenait un grand succès.
La soirée s’est terminée par la projection, devant une nombreuse assistance, du film
« Bienvenue au Pacot-Vandracq » réalisé en partenariat par le CCAS et l’association Hors Cadre dans le cadre de la démarche « Histoire du Pacot-Vandracq et Mémoire des habitants » et du dispositif régional « Mémoire des habitants, mutation des quartiers ».

mutation-complete.JPG
Les interviews ont pu être réalisées suite à une recherche et une sensibilisation menées par l’association Générations et Cultures. Création du quartier, ambiance du passé, ambiance du présent, équipements, fierté d’habiter le Pacot-Vandracq, fierté d’habiter Lambersart étaient successivement abordés par des habitants et des personnalités.

Ce DVD a d’ailleurs été distribué courant janvier dans le quartier.
« J’en retiens qu’on vit bien au Pacot-Vandracq. Avec ce DVD, chacun pourra montrer à ses amis d’autres quartiers et d’autres villes : voilà ce qu’est notre quartier ! », a commenté Marc-Philippe Daubresse, député-maire, avant de rappeler : « ce qu’on est en train de faire ici, c’est une mutation complète, avec des constructions à taille humaine, des nouveaux équipements publics et des logements ».

Toujours dans ce même cadre, une exposition sur l’histoire du quartier était proposée.
Photos inédites, témoignages émouvants, explications sur la naissance d’un quartier et ce que cela représentait à l’époque, dans les années 60 : les panneaux, passionnants, sont désormais exposés à la Maison du Projet, place de l’Europe.

Prochainement : L'histoire d'une rénovation dans la presse municipale - épisode 5

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Vie Municipale et Projet Politique
commenter cet article

commentaires