Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

10 octobre 2012 3 10 /10 /octobre /2012 05:30

    

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal n°67 (septembre/octobre 2012) est en cours de distribution.

Vous trouverez ci-après l'expression libre de notre liste "Lambersart Passionnement"

 

magazine-lambersart-n67-p1L’automne est revenu sur Lambersart et les feuilles de nos 6000 arbres (contre 5500 il y a 6 ans) commencent à tomber.
Les feuilles d’impôt arrivent aussi chez les contribuables lambersartois, l’occasion pour nous de rappeler les conditions qui nous ont permis de baisser modérément pour la première fois les taux de taxe d’habitation.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les communes ne sont pas toutes traitées équitablement par l’Etat
ou par la Communauté Urbaine de Lille dans la gestion des deniers publics.

    Lambersart fait partie des communes de plus de 10.000 habitants qui ont les plus faibles dépenses de fonctionnement par habitant de la métropole lilloise, signe de sa bonne gestion.
- Malgré les investissements considérables dans la ville et grâce au plan Borloo de rénovation urbaine des quartiers, notre ratio d’endettement reste inférieur au ratio moyen des communes de taille équivalente.
- Nous disposons d’une faible masse salariale que nous avons réussi, malgré les hausses de salaires imposées, à faire baisser cette année en ne remplaçant pas tous les départs à la retraite.

 

Une telle baisse est extrêmement rare dans les communes de plus 10.000 habitants.

Or dans les dotations de solidarité que donne l’Etat aux communes les moins riches fiscalement (ce qui est notre cas) il ne tient aucun compte de la gestion vertueuse.

Bien au contraire plus votre niveau de dépenses de fonctionnement par habitant est élevé, plus vous êtes aidés. Il est grand temps de cesser cette politique d’encouragement à la mauvaise gestion.
- Il en est de même à la Communauté Urbaine de Lille. Pendant 10 ans, nous avons travaillé à la création d’un grand parc d’activités économiques, dans le secteur du Pont Royal, qui comprend désormais plus de 700 emplois !

A l’arrivée les taxes versées par les entreprises (plus de 3 millions d’euros par an) partent en application de la loi Chevènement sur la Taxe Professionelle Unique, dans les caisses de LMCU.
Pourtant ces 3 millions d’euros nous auraient permis de baisser les impôts de nos contribuables de 20%.
Dans le même temps, des communes voisines plus riches que nous ont vu disparaître des industries et de l’emploi ce qui aboutit à une perte sèche d’impôts versés par ces entreprises disparues.
Pourtant, LMCU leur a garanti chaque année le versement de ces sommes ! On appelle cela la mutualisation, les communes qui créent de la richesse sont ponctionnées au profit de celles qui n’en créent plus : cherchez l’erreur.

En 2004, la loi Chevènement a créé ce mécanisme pour 10 ans, nous en sortons, il appartient à Martine Aubry et à sa majorité de nous dire si elle veut laisser perdurer cette disposition injuste qui pénalise tous les contribuables lambersartois.
- Pour 2013, nous nous attendons au pire : nous sommes entrés en récession et ce n’est pas le matraquage fiscal annoncé de l’Etat sur les classes moyennes qui va relancer le pouvoir d’achat des ménages.

La construction est en panne et aucun plan de relance sérieux n’est prévu, ce qui va forcément baisser les droits de mutation qui sont une recette importante de la ville.

Enfin l’Etat continue à nous étouffer de normes, de contraintes et d’augmentation de dépenses (SMIC, caisses de retraite de la fonction publique, mutuelles) qui alourdissent nos dépenses.

C’est la raison pour laquelle nous avons baissé modérément la taxe d’habitation (1%) car nous savions que 2013 serait une année noire pour la gestion des finances locales.

Mais de tout cela, nous entendrons peu parler dans les rangs de l’opposition communale qui préfère céder aux sirènes de la démagogie.

Pour notre part nous continuerons à mener cette gestion rigoureuse, prudente et modérée.

Les chiens aboient et la caravane passe! 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article

commentaires