Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 05:12

Le dernier conseil municipal a fait l’objet d’une intervention de notre adjoint à la culture sur ... notre blason....

 

 Morceaux choisis:

Pourquoi avoir choisi un seigneur de Bourgogne ?

La Flandre est sous la tutelle des ducs de Bourgogne de 1384 à 1477, c'est le temps où l'on construit le Palais Rihour à Lille.

Sous le règne de Napoléon III (1852-1870) règne un climat historique favorable à la redécouverte du Moyen-Age (Victor Hugo, Notre Dame de Paris, Viollet Le Duc) et chaque ville souhaite redécouvrir ses origines. Les blasons vont refleurir.

La Bourgogne va servir de creuset d'inspiration pour la Flandre.

Ainsi St-Pierre de Lille attribue par erreur à La Madeleine un seigneur bourguignon, François de la Magdeleine, seigneur de Ragny, dans l'ambiance médiéviste.

En 1867 paraît à l'initiative de la commission historique du Nord la statistique archéologique du département du Nord, en 2 tomes.

La confusion entre La Madeleine et Lambersart

La succession alphabétique : La Madeleine puis Lambersart, explique la confusion des deux tomes.

Le tome 1 attribue à Lambersart ce blason bourguignon (p.72-75) : d'hermines à trois bandes de gueules chargées de douze coquilles d'or; et rien pour La Madeleine !

Le tome 2 (p.859-860) affirme l'inverse !

La concurrence entre les deux villes 1884-1926 et le dernier mot à Lambersart

La loi du 5 avril 1884 accorde aux villes la souveraineté totale en matière d'armoiries.

Le blason bourguignon orne l'hôtel de ville de La Madeleine en 1892. Rien pour Lambersart (perte des archives municipales de 1888 à 1920). L'hôtel de ville nouveau de Lambersart construit avenue de l'Hippodrome en 1893 contient un blason mutilé sur pierre des De Sarrazin (provenant de la maison seigneuriale) dans sa salle de réception, alors qu'on pense sans doute que ce sont celles à trois bandes.

Le blason des De Sarrazin a été mutilé par le temps, l'action des révolutionnaires de 1789 et 1848 et les conditions de reproduction fidèle du blason expliquent peut-être la confusion entre "le Madeleine" et "le Sarrazin", tous deux d'hermines à bande(s) ...

Pourtant en 1903, la fanfare photographiée par Auguste Bonte, député-maire de Lambersart arbore les armoiries actuelles.

En 1909, le chanoine Leuridan attribue définitivement notre blason à la ville de Lambersart tout en soulignant l'étrangeté de la ressemblance avec celui de La Madeleine, dans une note de Richebé sur l'attribution du blason par St-Pierre de Lille.

L'officialisation des blasons : le plan d'embellissement des villes 1925-1927

En 1919, la loi Cornudet impose aux villes un plan d'urbanisme et d'embellissement.

Le préfet rappelle cette obligation en 1925 pour les villes de Lambersart et La Madeleine qui s'exécutent. Notre plan de 1927 impose désormais le seigneur de Ragny tandis que La Madeleine adopte en 1926 l'aigle du seigneur de son village sous période bourguignonne, Hangouart.

 

blaz                         blaz 2

 

 

Pourquoi ne pas avoir choisi le blason coutumier du Bourg : celui des De Sarrazin ?

 

 

blaz3               blaz4

  

  

 

 

De 1586 à 1673, sous les Pays-Bas Espagnols, Le village de Lambersart est dominé par la famille Sarrazin dont le blason, d'hermines à la bande losangée d'azur, orne la cloche de l'église Saint Calixte de 1603 toujours présente, le portail d'entrée de l'ancienne église et la façade de la maison seigneuriale.
 
  La carte de Martin Doué de 1623 montre le blason de ce seigneur de Lambersart.

 

Nous savons grâce à "L'histoire de Lambersart" de Giard et Grimonprez de 1911 que ce blason orne la façade de la maison seigneuriale devenue école publique puis estaminet, propriété du maire Félix Clouët des Pesruches. Ce blason taillé dans la pierre, en mauvais état, et une belle cheminée, d'abord transportés par Clouët à la nouvelle mairie, sont donnés ensuite à Auguste Bonte son successeur.

Vers 1750 notre village porte encore les armes des De Sarrazin, dans le portefeuille de Muyssart, alors que le seigneur du village est De Verghelle et que Lambersart est française depuis 1667.



La décision des édiles

 

Finalement, la décision des élus lambersartois d'adopter un blason officiel dans la période troublée du début duXX° siècle (séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905, affaire des inventaires) peut expliquer les péripéties du dossier.

La disparition du blason en 1893 avec la démolition de la vieille église peut ajouter à la confusion, renforcée par le choix de la Commission Historique du Nord et de Leuridan.

Le choix a peut être été aussi guidé par la défiance envers le parti-pris pro-espagnol fait par les De Sarrazin opposé à l'annexion de la Flandre par Louis XIV.

Une confusion avec une autre famille Sarrazin célèbre a pu également se produire (d'argent à la bande de gueules chargée de trois coquilles d'or, en Auvergne).

L'esthétique du blason, les couleurs symboliques de l'autorité et de la puissance, la référence au pèlerinage de Saint Jacques de Compostelle ont pu peser dans la décision du député-maire Auguste Bonte.

L'adoption de ce blason par la municipalité radicale-socialiste de Georges Petit en 1925 renforce le sentiment d'adhésion partagé par la population.


 

Avec l’aimable complicité de Claude REYNAERT, Historien, Adjoint à la Culture, d’Eric PARIZE, Service Culturel de la ville et de Dominique DELGRANGE, Héraldiste, membre de la Commission Historique du Nord.
 



 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Culture Tourisme Animations International
commenter cet article

commentaires