Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 10:11

IMG 2638

Nous nous proposons de mettre en ligne sur ce blog le discours des vœux 2011 aux forces vives du mercredi 12 janvier, de Marc Philippe Daubresse, député maire, ancien ministre en réponse à monsieur Jean-Yves Lesne.

Ce voyage, puisque ce propos fait référence à un vol, comportera dans son plan de vol plusieurs escales.

 

Voici la première étape.

 

Bonne lecture.

 

« D’abord et avant tout, je souhaite que nous ayons tous une pensée pour Antoine et Vincent, deux jeunes Linsellois qui étaient partis au Niger la semaine dernière pour organiser un des moments les plus heureux de leur vie et qui vient de se terminer en tragédie.

Ils ont été assassinés froidement par des barbares qui tenteront de déguiser leur crime sous l’habillage d’une idéologie intégriste et fanatique.

Nous devons lutter de toutes nos forces contre ce terrorisme aveugle et insensible à la vie humaine, mais dans le moment présent nous devons surtout témoigner notre solidarité à leurs familles et à leurs proches qui traversent la pire épreuve que puisse subir une famille avec une grande dignité. Je vous demande d’observer une minute de silence à la mémoire d’Antoine et de Vincent.

 

Ensuite, je voudrais vous dire  merci à tous.

 

 Je remercie Jean-Yves LESNE, Directeur Général de Logis Métropole de ses vœux pour le logement des Lambersartois (du plus jeune au plus âgé d’entre eux).

 

Je remercie tous les entrepreneurs, les commerçants et les bénévoles de la vie associative qui font la richesse de vie quotidienne de LAMBERSART.

 

Je remercie toutes les autorités et tous nos partenaires présents que je ne peux citer tous ici avec une mention toute particulière pour les services de l’Etat avec qui j’ai eu l’occasion de travailler étroitement pour mettre en œuvre le plan de cohésion sociale dans cette région et qui par leur implication constante font honneur à notre République.

 

Je remercie tous mes collègues maires , à  nouveau présents  très nombreux cette année qui ont compris depuis longtemps que le rassemblement de nos communes pour un projet partagé du nord ouest de la métropole lilloise au sein de LMCU  était l’un de nos meilleurs atouts pour l’avenir.

 

Je remercie la presse écrite régionale dont la survie est essentielle pour l’avenir de notre démocratie et qui essaie de donner une explication objective d’un monde qui cède trop facilement à la caricature instantanée de l ‘image.

 

Je remercie enfin le personnel municipal, grâce à qui cette soirée a pu être organisée avec succès; merci pour le très beau voyage rétrospectif qu’ils viennent de nous offrir à travers les quartiers de notre ville.

 

Et je voudrais faire part de mon immense gratitude au conseil municipal et à l’équipe municipale que j’ai l’honneur de diriger qui s’est battue avec succès cette année sur bien des fronts dans l’intérêt de notre ville.

Ce soir je vous propose de poursuivre notre voyage à partir de Lambersart aujourd’hui pour nous projeter dans le nouvel espace temps du vaste monde qui se dessine sous nos yeux.

 

Quels sont les défis que nous devrons relever, ici et maintenant à Lambersart, pour contribuer à  construire le monde de demain ?

 

Tel est le  propos de cette cérémonie de vœux que je vous adresse chaleureusement à toutes et à tous pour l’année 2011.

 

« Nous autres, civilisations, nous savons que nous sommes mortelles » disait Paul Valery

 

La crise de civilisation, que nous traversons aujourd'hui n'est pas une catastrophe comme on l'interprète trop souvent en occident, c'est une crise au sens oriental du terme, c'est-à-dire une métamorphose, un changement d'Etat.

Depuis dix ans beaucoup de nos compatriotes ont le sentiment de naviguer à vue et de ne plus avoir de repères. Le monde est de plus en plus complexe et incertain et les valeurs ne sont plus portées par les institutions : l'école, la famille, les religions, les partis politiques et les syndicats. En 30 ans notre civilisation a profondément modifié ce que les siècles précédents avaient patiemment construit, entretenu et préservé.

La mondialisation de l'économie a apporté la croissance et le développement des innovations technologiques en même temps que la fracture sociale, les droits sont plus souvent évoqués que les devoirs, le désir de transgresser les interdits font reculer certains tabous.

Cette civilisation qui se dessine recherche ses principes fondateurs.

Après la crise économique que nous venons de traverser, les douleurs que nous ressentons sont simultanément celles d'une mort et d'une naissance : la mort d'une civilisation et la naissance d'une autre.

C'est de cette renaissance dont je voudrais vous parler ce soir à l'aube de cette année 2011 en prenant un peu de hauteur comme nous l'avons fait en survolant les métamorphoses de Lambersart dans l'espace et dans le temps, avec une triple conviction :

- Nous ne devons ni craindre le futur, ni pleurer le passé,

- Nous sommes entrés dans une période où les défis doivent être relevés de manière collective : pas seulement au niveau mondial, européen ou national mais aussi et surtout au niveau local, de la même manière que le bruissement d'une aile de papillon peut provoquer un séisme à l'autre bout du monde, c'est notre capacité à nous adapter au nouvel état du monde qui est la clef pour faire évoluer la conscience collective de notre pays,

- Nous devons prendre des risques et innover. Celui qui ne prend pas de risques et qui cherche la stabilité à tout prix est en fait celui qui prend les plus grands risques car il n'y aura pas de retour à la manière dont les choses fonctionnaient autrefois.

 

C’est ainsi qu’année après année, notre équipe municipale a :

- bâti le nouveau visage du quartier de Canteleu,

- dessiné le Parc d’Activités Économiques du Pont Royal, qui est devenu une référence dans la métropole lilloise,

-  terminé la transformation de l’avenue du Maréchal Leclerc (malgré une commission d'appel d'offres de LMCU à nouveau reportée à la mi-janvier qui nous aura fait perdre plus de 6 mois),

- littéralement ressuscité le Colysée Royal et ses Jardins en l’adaptant à la réalité du nouveau siècle.

 

Nous sommes en train de transformer toutes les rues et tous les équipements du quartier du Pacot-Vandracq avant de façonner le nouveau quartier des Muchaux, au Nord-Ouest de la ville, sous réserve que la Communauté Urbaine de Lille nous en donne les moyens.

 

C’est parce que nous voulons que cette époque soit celle d’une confiance retrouvée de nos enfants dans leur pays et dans leur ville que tous les chantiers que nous allons réaliser ensemble sont importants.

 

VOYAGE DANS LE MONDE DU FUTUR

Dans la nouvelle ère qui commence sous nos yeux, tout est possible, le meilleur comme le pire. Le meilleur n'adviendra que si nous nous donnons obstinément et fermement les moyens de se garder du pire.

Depuis des siècles, malgré les aveuglements, les idéologies, les violences, l'avenir des civilisations se poursuit: il y a des avions qui explosent sur des tours à New York mais il y en a des milliers d'autres qui arrivent à bon port.

Il y a des dirigeants qui conduisent leur société voire leur pays à la faillite mais il y en a des milliers d'autres qui, jour après jour, réussissent à créer la croissance qui évite de conduire la planète à la faillite!

Il y a des élus qui ont oublié qu'ils étaient d'abord là pour le bien vivre de leurs habitants et il y en a des milliers d'autres qui, jour après jour, difficultés après difficultés, y parviennent.

Pour cela, nous devons prendre en compte 5 repères  et en conséquence, dans notre ville,  relever 5 défis comme les 5 doigts de la main :

 

 

PREMIER REPERE POUR LE FUTUR : La nouvelle donne économique, financière et monétaire.

 

Dans ce domaine tout change, à toute allure. La nouvelle donne économique est d’ores et déjà une réalité :

- la croissance spectaculaire de la Chine, qui , tout en continuant à encadrer les libertés individuelles s’est dotée d’un nouveau logiciel économique très libéral qui lui permet de créer une forte demande de consommation et, comme à Shanghai, des « villes dans la ville»,

La chine vient de racheter le port du Pirée en Grèce, une partie des dettes  de l’Espagne et une raffinerie de Marseille... Elle est désormais la 2ème puissance économique mondiale. Il est grand temps que l’Europe en tire les conséquences et se réveille.

- le positionnement de l’Inde comme fournisseur (à un coût défiant toute concurrence) des nouveaux ingénieurs du monde : il faut  savoir que la Chine et l’Inde disposent désormais de prés de 200 millions de diplômés universitaires !

- la concurrence déloyale planétaire accentuée par des processus de dumping social, fiscal et environnemental,

- et enfin la nouvelle donne monétaire : Au moment ou des esprits rétrogrades nous parlent de revenir au franc alors que l'euro est notre meilleure protection contre la crise d'hier et la spéculation de demain ; l'avenir se projette en termes de monnaie virtuelle et électronique: l'avenir c'est une monnaie planétaire immatérielle qui change sans cesse de couleur et de nom : ce qui explique pour une part les bulles financières qui ont éclaté dans le monde au cours des dernières années.

 

Cela nous impose de nouveaux systèmes de régulation financière qui seront au cœur du G20 organisé à Paris cette année à l'initiative du Président de la République.

Elle nous impose également de définir  de nouveaux services adaptés à la réalité de cette nouvelle monnaie immatérielle.

 

 

PREMIER DEFI POUR NOTRE VILLE : La Fiscalité

Pour anticiper ce nouvel état du monde sur le plan économique, il faut donner à nos concitoyens une visibilité  et une pérennité dans le temps et donc garantir aux Lambersartois une perspective en matière de fiscalité :

Cette année encore j'ai décidé de proposer au Conseil Municipal ne pas toucher aux taux de la fiscalité, malgré le vote programmé d’un abattement  pour les familles nombreuses de 3 enfants et plus avec effet en 2012,  malgré un contexte très difficile ou l'augmentation mécanique du SMIC et son impact sur la masse salariale (500 000 euros) ainsi que l'augmentation très rude de la politique petite enfance dû à un contrat unilatéral imposé par la CNAF (400 000 euros) qui devrait nous conduire à une augmentation sensible de  de nos taux.

 

Je ne le ferai pas pour 2 raisons :

- d'une part parce que l'Etat, en gelant nos dotations pour 3 ans, nous demande d'en faire autant dans notre gestion,

- d'autre part parce que dans cette période de sortie de crise où les marges de manœuvre financières sont faibles pour la plupart des contribuables, il est bon de commencer par faciliter la vie aux Lambersartois en les aidant à maîtriser leur budget.

Cette décision en faveur de nos contribuables, qui va au delà de nos engagements électoraux, nous impose, pour gérer rigoureusement les deniers communaux, une double exigence :

1). Maîtriser la masse salariale de la commune, ce qui veut dire que nous ne remplacerons pas la majorité  des départs en retraite d'ici la fin du mandat: je demande au personnel municipal (notamment à ceux qui ne paient pas d’impôts ici) et à la population de le comprendre ; on ne peut pas vouloir le beurre et l'argent du beurre.

Tout cela se fera bien entendu dans un souci de justice et de stabilité statutaire et financière pour le personnel concerné dans un  dialogue ouvert avec les représentants du personnel.

2). Geler en valeur en conséquence, les dotations des principales  associations et des principaux contrats ajustables qui dépendent de nous : ce sera le cas pour le contrat enfance à partir de 2011 et pour les principales politiques et subventions de la commune.

 

En vous disant cela, je sais que je m'impose, que je nous impose à tous, de relever un formidable pari :

Anticiper l'avenir, adapter notre ville aux formidables mutations de la planète, construire la ville du futur ; faciliter la vie du présent et ne pas alourdir votre fiscalité... Mais vous m'avez élu avec mon équipe aussi pour cela."

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Vie Municipale et Projet Politique
commenter cet article

commentaires