Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 05:06

mag-jan-bd-1

 

L'équipe de "Lambersart Passionnément" est heureuse de vous présenter la nouvelle formule de votre magazine !

Ce magazine reflète non seulement la vie municipale, sans cesse en évolution pour répondre aux besoins et souhaits des Lambersartois, mais aussi toute la vie de la commune et les initiatives de ses habitants. 

Plus moderne, plus simple et plus clair dans ses rubriques, donnant une place privilégiée aux photos, coloré tout en restant sobre, il se veut encore plus facile d'accès et agréable à lire.

Ce magazine se veut dans son contenu et sa présentation plus à l'écoute des attentes quotidiennes des habitants. C'est pourquoi nous avons choisi d'aborder en ouverture du magazine les sujets essentiels que sont la sécurité, la proximité, la famille de la petite enfance aux seniors, et l'économie. Bien sûr, on y retrouve aussi les temps forts de l'animation municipale et de la culture, les pages détente...

 

 Nous vous invitons à le découvrir sur ce lien :   http://www.ville-lambersart.fr/page.php?pg=228

 

 

La page expression libre de notre liste "Lambersart passionnément":

 

A N T I C I P E R !

 

En ce début d’année 2011, nous vous adressons tous nos vœux de santé et de bonheur.

 

Notre maire, dans l’éditorial de ce journal vous informe que, malgré un contexte financier très difficile qui aurait dû nous conduire à augmenter sensiblement nos taux de fiscalité. Il a décidé pour la troisième année consécutive de proposer au Conseil Municipal de ne pas augmenter les taux de la fiscalité, ce qui va au-delà de nos engagements électoraux (où nous avions prévu de nous caler sur l’inflation). Et ceci afin d’accompagner l’effort du gouvernement de réduction des déficits pour ne pas laisser des dettes inconsidérées à nos enfants demain (ce qui nécessite un effort collectif au niveau national et local), mais surtout pour aider les contribuables qui, du fait  de la crise, ont du mal à boucler leurs fins de mois.

 

Autre bonne nouvelle pour les contribuables qui prendra effet en 2012 : un nouvel abattement  fiscal qui permettra de baisser les impôts des familles de 3 enfants et plus. Mais, pour relever ce défi, il va falloir ajuster nos dépenses à des recettes en baisse.

 

Gouverner c’est choisir et nous avons fait des choix :

- nous comptons donc sur la compréhension du personnel municipal (surtout ceux qui ne paient pas d’impôts à Lambersart) pour admettre qu’à l’avenir nous ne remplacerons pas tous les départs à la retraite et que nous cherchons toujours à trouver le meilleur rapport qualité-prix entre le service public et le privé pour choisir la meilleure solution au meilleur coût .

- nous comptons sur les associations et les structures qui dépendent d’un contrat comme le contrat enfance pour comprendre que tant que les dotations venant de nos partenaires seront gelées, nous ne pourrons augmenter ni les subventions, ni l’argent alloué aux contrats.

- nous comptons enfin sur la compréhension des élus d’opposition qui sont tous d’accord pour qu’on n’augmente pas  les impôts mais qui sont plus prompts à proposer de nouvelles dépenses que de réelles économies de fonctionnement autres que les habituels refrains sur la communication qui est très appréciée de la population (le succès rencontré par notre calendrier de « survol des quartiers » en témoigne) et  en pourcentage de nos dépenses  reste parmi les plus raisonnables de la métropole lilloise.

 

On ne peut pas en effet demander le beurre et l’argent du beurre et ne pas accepter que l’état réduise sa voilure pour diminuer ses déficits donc nos impôts , ou comme dans certaines communes voisines dénoncer le prétendu désengagement e l’Etat (qui s’est pourtant surengagé financièrement   aux cotes des communes pendant la crise avec le plan de relance )  et augmenter fortement la pression fiscale sur les contribuables .

 

Gouverner c’est aussi prévoir, c'est-à-dire choisir des  priorités dans le temps. Deux exemples de notre action pour relever le défi démographique en témoignent :

- Tous les experts nous disent que nous allons vivre plus longtemps et qu’il y aura de plus en plus de personnes âgées dépendantes, ce n’est donc pas dans 10 ans mais maintenant qu’il faut construire cet établissement indispensable pour le respect que nous devons à nos aînés  et il est évident que c’est en centre-ville, à proximité des services  utiles aux personnes agées, qu’il faut l’implanter et pas au milieu des champs du  futur 7e quartier qui mettra des années  à sortir de terre si la communauté urbaine de Lille nous en donne les moyens. Mettre en balance cet équipement avec un  terrain de sports appartenant à la ville qui est mis partiellement à disposition du collège  depuis des années  n’a pas de sens en terme de choix de priorité (d’autant que la municipalité s’est engagée à en réaliser un autre à l’identique dans l’enceinte du collège  alors qu’elle n’était juridiquement pas tenue de le faire puisque la compétence du sport dans les collèges appartient au département ).

-    - En matière de petite enfance, nous sommes l’un des pays d’Europe qui consacre le plus de moyens pour que les couples puissent concilier vie familiale et vie professionnelle. Pour cela nous disposons  de plusieurs outils : nos crèches , qui coûtent,  à cause d’une décision de la CAF, de plus en plus cher à la commune (le budget alloué a quasiment doublé en 3 ans !), mais aussi nos garderies qui viennent utilement compléter l’accueil chaleureux de nos écoles maternelles. Contrairement à ce qu’écrit un conseiller municipal de la ville de Lomme, les suppressions de poste dans l’Education Nationale liées à la baisse de la démographie ne posent aucun problème dans bien des villes en tout cas pas dans la nôtre : aucune de nos classes ne comprend plus de 30 élèves et la plupart en ont moins de 25, nous avons donc  toutes les capacités pour inscrire de nouveaux élèves y compris pour les enfants de 2 ans puisque l’inscription dans les écoles publiques relève du maire et pas de l’Education Nationale. Enfin les gardes à domicile doivent être encouragées ainsi que les crèches d’entreprise qui, dans bien des cas offrent un service de qualité a un coût tout à fait compétitif, compte tenu des réductions fiscales décidées par le gouvernement .C’est donc une offre diversifiée au meilleur coût pour le contribuable que nous allons mettre en place à l’avenir.



Gouverner enfin c’est anticiper les grands défis du monde de demain : c’est ce que nous avons fait pour le nouveau Canteleu, le Pont Royal, le Colysée et ses jardins hier, la rénovation du Pacot-Vandracq et celle de l’avenue du Maréchal Leclerc (qui vient enfin de redémarrer) aujourd’hui et la conception d’un 7e quartier où toutes les idées innovatrices seront les bienvenues sans perdre de vue l’épure financière qui restera très contrainte dans les années à venir.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Expression Libre Magazine Ville
commenter cet article

commentaires

anonyme 02/02/2011 16:56


Monsieur le Maire ,
Etes-vous prêt à payer DEUX MOIS DE REVENUS pour les impôts locaux comme vous l'imposez à certains contribuables retraités .... oui , les retraités ne sont plus les bienvenus à LAMBERSART !!! BRAVO
....