Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 12:49

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal "Lambersart (infos)" de mars 2016 est paru.


Il a été distribué dans toutes les boîtes aux lettres et est également téléchargeable et feuilletable sur le site de la ville :  www.lambersart.fr

 

Ou en suivant ce lien

 

Nous vous proposons ci-dessous l'édito de Marc-Philippe Daubresse et la tribune de notre liste.

Bonne lecture

 

L’édito du Maire :

 

Une stratégie financière ambitieuse pour Lambersart

 

À l’heure où l’État réduit ses dotations aux collectivités locales, où l’argent public est de plus en plus rare, où les Français et plus particulièrement les Lambersartois ne sont plus en mesure d’absorber des impôts supplémentaires, la municipalité se doit de trouver des recettes nouvelles. La facilité pour la majorité serait de reporter de quelques années son programme d’investissement mais il est nécessaire de contribuer à l’effort régional de relance de l’économie et d’emplois en le poursuivant tel que nous l’avions prévu, pour construire les équipements publics nécessaires à la vie de la cité.

 

Aussi, comme le préconise la Cour des Comptes, la municipalité fait le choix d’entreprendre une gestion dynamique du patrimoine communal afin de dégager des recettes nouvelles mais aussi de réaliser des économies de fonctionnement, notamment en chauffage. Elle souhaite ainsi vendre l’immobilier et le foncier inutilisés ou inadaptés aux besoins des habitants et de la ville ou encore améliorer les consommations énergétiques en privilégiant des bâtiments neufs peu énergivores.

Il ne s’agit pas de «brader les bijoux de famille » - l’actif de la ville est passé de 80 millions à 116 millions d’euros au cours du dernier mandat ! - mais bien d’optimiser nos finances et notre patrimoine.

 

Grâce à cette stratégie, ce sont plusieurs projets ambitieux touchant chaque Lambersartois au quotidien dans chaque quartier qui pourraient voir le jour. Pour n’en citer que quelques-uns : une nouvelle école à la place du groupe Pasteur-Nadaud, un nouveau bâtiment pour remplacer la salle polyvalente et les préfabriqués du castel Saint-Gérard, des cantines scolaires décentralisées dans les quartiers… Cependant, cette stratégie n’est viable que si ces opérations ne sont pas retardées par des recours abusifs portés en justice par des associations ou des individus qui pensent que l’intérêt communal est constitué par la somme de leurs intérêts particuliers. Je suis optimiste sur l’issue de ces recours car je crois en la clairvoyance de la justice et en l’efficacité de nos textes réglementaires. Les recours abusifs ou les contestations d’individus n’ayant pas d’autre intérêt à agir que leurs intérêts personnels sont de plus en plus déboutés par les tribunaux qui désormais les condamnent régulièrement à supporter le coût financier des retards engendrés par leurs actions judiciaires.

 

À titre d’exemple, sur la petite parcelle du stade Guy Lefort destinée à construire du logement résidentiel, on ne comprendrait pas qu’un projet qui serait porté par la municipalité démocratiquement élue par les Lambersartois et qui aurait été validé par l’architecte des Bâtiments de France puisse être retardé sous prétexte qu’une association pseudo-citoyenne (animée essentiellement par d’anciens candidats battus aux dernières élections) sans intérêt légitime à agir s’y oppose ! Le rythme de réalisation de notre plan d’investissement est conditionné par la vente de ce foncier, ce qui nous permet de n’augmenter ni la dette, ni le taux des impôts ; à ce stade chacun devrait assumer ses responsabilités et les éventuels retards que prendrait notre ville dans son développement.

Quand certains préfèrent miser sur la défiance et l’individualisme pour installer l’immobilisme, j’en appelle au volontarisme et à la confiance pour assurer l’avenir de Lambersart et de nos enfants !

 

Marc-Philippe Daubresse

Maire de Lambersart- Député du Nord

 

 

 

Notre tribune :

 

NOTRE FEUILLE DE ROUTE : MAÎTRISER LA DEPENSE PUBLIQUE, INVESTIR POUR CREER DES EMPLOIS ET PREPARER L’AVENIR DE NOS ENFANTS

Cette semaine se tient au conseil municipal le débat d’orientation budgétaire.

Dans un contexte de désengagement massif de l’Etat depuis 5 ans, nous avons énoncé un objectif majeur : ne pas augmenter le taux des impôts (qui restera le même que celui de 2008) sans pour autant freiner nos investissements. Nous avons fait le choix de la maîtrise des dépenses publiques de fonctionnement, à la fois grâce à une masse salariale stable et des charges générales en forte baisse : l’économie réalisée sur 5 ans est de 1 181 030€ !

 

Nous sommes désormais parmi les villes les plus performantes de la MEL dans ce domaine :

VILLE DÉPENSES DE FONCTIONNEMENT EN € PAR HABITANT

La Madeleine 917

Lambersart 957

Mons-en-Barœul 958

Marcq-en-Barœul 964

Halluin 998

Croix 1040

Loos 1042

Armentières 1125

Saint-André 1143

Tourcoing 1236

Villeneuve d’Ascq 1298

Lille 1369

Pour financer nos investissements sans dette ni impôt supplémentaire, nous avons fait le choix d’une gestion dynamique du patrimoine (expliquée dans ce journal)

Ces investissements publics nécessaires doivent être complétés par des investissements privés, eux aussi créateurs d’emplois, qui coûtent peu d’argent à la collectivité et enrichissent d’autant l’offre de logements ou de services apportés à la population.

 

Deux dossiers illustrent cette orientation :

 

-Le « 7ème quartier » aux Muchaux, qui permettra de maintenir le niveau de population de la ville et de créer une offre attractive en matière d’habitat de loisirs et de développement économique dont nous avons déjà abondamment parlé.

Une concertation préalable s’est déroulée du 16 novembre au 3 décembre 2015 dans les mairies de Lambersart et de Saint-André ainsi qu’à la MEL, sous la forme d’une exposition présentée en mairie de Lambersart, avec la présence d’un technicien pouvant répondre aux questions. Elle a fait l’objet d’une annonce dans la presse et d’une large information.

Le bilan de cette concertation préalable n’a donc pas été tiré en une seule journée, contrairement aux dires d’une association voisine de Saint-André mais s’est déroulé, dans le respect des règles d’urbanisme plus de 15 jours séparant le 3 décembre du 18 décembre date du conseil de la MEL, qui a permis d’en tirer permettant donc de tirer le bilan.

Une procédure d’enquête publique s’ouvrira dans le courant de cette année sur un projet beaucoup plus élaboré, laissant la parole une nouvelle fois aux citoyens.

 

-La Clinique de l’Hippodrome reconvertie en résidence permettra d’offrir prochainement des emplois et 33 logements pour personnes âgées (29T2 et 4 studios) suite à un réaménagement intérieur du volume bâti existant, respectueux du Plan local d’urbanisme et des contraintes de préservation du patrimoine, dans ce secteur stratégique de l’avenue de l’Hippodrome.

Contrairement aux allégations et insinuations mensongères de l’opposition, ce dossier a été conduit avec la préoccupation permanente de préserver les intérêts de la ville. L’attitude de la municipalité a été constante : mise en place avec la communauté urbaine de Lille des moyens d’urbanisme permettant d’éviter toute spéculation immobilière sur le site, refus de changer le plan d’urbanisme et exigence de maintenir et de rénover les bâtis existants pour préserver ce secteur essentiel du patrimoine de l’avenue de l’Hippodrome. À partir de là, le propriétaire du site a eu toute liberté pour vendre. 3 dossiers ont été étudiés, une clinique vétérinaire vite abandonnée, un projet d’internat pour les étudiants étrangers de la Catho, soutenu par la municipalité mais qui n’a pu aboutir faute de moyens suffisants, et cette résidence pour personnes âgées, qui correspondait aux contraintes énoncées plus haut. Malgré un peu de retard lié au décès brutal du propriétaire fin 2015, l’ensemble des autorisations nécessaires (pompiers, association représentant les personnes à mobilité réduite, architecte des Bâtiments de France) a été accordé et le permis de construire est sur le point d’être délivré. Cette résidence pourra donc ouvrir avant l’été et nous espérons que l’opposition, qui a reçu réponse à toutes ses questions reconnaîtra avec nous qu’il s’agit là d’une belle opportunité pour la ville !

 

Lambersart info de mars 2016 est paru!

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Communication
commenter cet article

commentaires

Dalla-Ricca Thérèse 11/03/2016 08:57

Bonjour, pourriez vous svp me transmettre les infos sur les prochaines conférences sur les
journées de la petite enfance à Lambersart, et me faire parvenir les affiches qui se référent à cette journée : au Centre Social de la Mousserie 1 rue F.Chopin 59150 Wattrelos.
Grand Merci et encore BRAVO pour ces journées toujours très intéressantes.

LAMBERSART PASSIONNEMENT 11/03/2016 13:22

Votre demande a été transmise à madame Altide pour suite à donner.

Bien cordialement