Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • LAMBERSART PASSIONNEMENT
  • : Blog de l'Equipe de la liste municipale majoritaire "Lambersart Passionnément".
  • Contact

Bienvenue sur notre blog !

30 mai 2015 6 30 /05 /mai /2015 05:43

Nous avons le plaisir de vous informer que le magazine municipal "Lambersart (infos)" de juin 2015 est paru. Il est en cours de distribution dans tous les foyers lambersartois.

Il est également téléchargeable et feuilletable sur le site de la ville :

 

www.lambersart.fr

 

Nous vous proposons ci-dessous la tribune de notre liste, bonne lecture:

 

 

A COMME ABNÉGATION

Le mois de mai se clôture cette année par la Fête des mères et de la Famille, organisée comme chaque année à Lambersart par la mise à l’honneur des couples qui ont eu un enfant dans l’année et des mères de famille nombreuse. Le mois de juin qui s’annonce se terminera par les fêtes d’écoles en passant par un grand événement organisé pour la première fois le 18 juin autour de la citoyenneté.

En un mois nous allons ainsi célébrer la Famille et l’Ecole, deux des valeurs essentielles de la société française : celles qui restent, quand il n’y a plus rien !

- De l’abnégation, il en a fallu aux mères de famille et à leur conjoint au cours de ces dernières années pour assumer la mission d’éducation de leurs enfants, exposés tous les jours à une société égoïste, qui privilégie l’instant à la durée, le sensationnel à la ténacité. L’irruption de ce monde nouveau nous a brutalement arrachés aux traditions et à une histoire dont on héritait de ses parents et que l’on cherchait à transmettre à ses enfants.

C’est pourquoi on ne saluera jamais assez la somme d’efforts et de dévouement de toutes nos mamans qui, malgré les difficultés de la vie quotidienne, continuent à transmettre par leur amour ces petits instants de bonheur qui font le sel de notre existence : elles sont à la fois notre source et notre océan.

- De l’abnégation, il en faut à nos éducateurs, enseignants de toutes nos écoles, collèges et lycées, pour remplir leur mission d’instruction, nécessaire mais pas suffisante, car il faut désormais éduquer nos enfants à la citoyenneté, ce qui est bien autre chose.

La déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 est une véritable introduction à la démocratie. Nous nous appuyons sur ses principes pour former nos futurs citoyens afin de préparer au mieux leur insertion dans la société et leurs futures responsabilités. Les classes citoyennes organisées par la municipalité génèrent des questionnements, des rencontres en relation étroite avec les enseignants. Les graines de civisme semées lors de ces activités ne peuvent qu’éclore dans un citoyen éclairé. Tocqueville écrivait que « dans la commune réside la force des peuples libres » et c’est pour cela que nous avons la responsabilité de forger ensemble une jeunesse soucieuse de l’intérêt général.

C’est pourquoi, après les événements terroristes tragiques de ce début d’année, nous avons décidé de structurer toutes les politiques qui touchent les jeunes de la commune autour de ce thème transversal de la citoyenneté : depuis la politique petite enfance, jusqu’à l’arrivée dans l’âge adulte, en passant par toutes les actions scolaires et périscolaires , menées de concert entre le monde de l’enseignement public et privé et la municipalité, afin de préparer, y compris par une orientation réussie, le jeune à assumer toutes les responsabilités qu’il devra affronter dans la vie active.

- De l’abnégation, il en faut enfin à tous les acteurs de la vie de la cité, forces vives, militants associatifs et élus, pour préserver les acquis de notre démocratie, régime politique aujourd’hui malmené, surtout lorsque la moitié du corps électoral se prononce et que l’autre moitié se réfugie dans l’abstention. Et pourtant la démocratie est le régime qui place l’être humain dans les meilleures conditions pour décider lui-même de sa destinée et donne plus de chances à la paix.

C’est pourquoi il est suicidaire de laisser discréditer, par quelques réseaux populistes avides de spectaculaire, les élus républicains de tous horizons, qui, dans leur grande majorité, se dévouent sans compter pour la chose publique et lui sacrifient souvent, en toute connaissance de cause, leur vie familiale ou professionnelle. Bien sûr si l’intérêt général ne dicte pas la conduite des élus, la démocratie se dévoie, mais lorsque l’on cherche à disqualifier à n’importe quel prix ceux qui exercent des responsabilités et les remettent en jeu régulièrement par le vote, c’est le début de la dictature !

Au niveau de la commune, l’opposition bénéficie d’une tribune périodique où elle peut s’exprimer librement. Cette avancée démocratique est vite balayée, lorsque les querelles de personnes sont sans cesse évoquées, pourtant elle pourrait être propice au dialogue et à la confrontation des idées et atteindre ainsi une vraie hauteur de vue afin qu’un débat serein et constructif puisse s’établir. La majorité municipale élabore, construit et agit sans tenir compte de ces diatribes, en continuant à rêver d’un débat apaisé !

Lambersart info de juin est paru !

Partager cet article

Repost 0
Published by LAMBERSART PASSIONNEMENT - dans Communication
commenter cet article

commentaires